BTS Métiers de l'audiovisuel option gestion de production


Objectifs et débouchés

Les objectifs :

L'objectif de ce BTS est de former un assistant ou chargé de production qui contribue à la mise en place et au suivi administratif, juridique et financier d'un projet. Présent à toutes les étapes d'une réalisation audiovisuelle, il est indispensable lors de la mise en place du projet et de son suivi, car il chiffre le coût prévisionnel (gestion des moyens matériels, humains et financiers) et établit les contrats.

Au cours de sa formation, l'élève apprend à mettre en place les moyens nécessaires à la production : il réalise les plans de travail, planifie, organise la logistique (déplacements, hébergement, restauration, sécurité des lieux, autorisations éventuelles). L'enseignement en environnement juridique et économique lui permet d'acquérir les compétences nécessaires à l'établissement des différents contrats (acteurs, techniciens, location de matériel, de salle) Il est capable de préparer les éléments nécessaires à la promotion, la diffusion ou la livraison d'un produit et d'en suivre toute l'exploitation (réseaux de distribution, produits dérivés, droits d'auteurs, archivage). Il apprend à respecter une enveloppe budgétaire d'un projet en s'appuyant notamment sur l'enseignement d'économie - gestion. La formation est complétée par des cours d'anglais, indispensable pour assurer l'avancé des projets, souvent de dimension européenne ou internationale.

Les débouchés :

Le technicien audiovisuel travaille dans des sociétés de productions audiovisuelles ou cinématographiques, le service intégré d'une entreprise, une collectivité locale, pour des prestataires de services (dans la postproduction, la communication, l'évènementiel, la publicité) ou auprès d'entreprises de diffusion (chaînes de télévision nationales, régionales, thématiques, salles de spectacles).

Les emplois correspondent à des postes d'assistant de production, attaché ou adjoint de production, chargé de production, responsable de planning, régisseur général. Les appellations varient selon les secteurs et les entreprises. Dans l'audiovisuel, les deux tiers des professionnels ont le statut d'intermittent du spectacle.


Accès à la formation
Attendus nationaux de la plateforme d'inscription dans l'enseignement supérieur Parcoursup
  • S'intéresser aux métiers de l'audiovisuel dans leur globalité pour gérer des productions
  • Disposer de compétences pour travailler en équipe pour la mise en oeuvre de projets
  • Disposer de capacités d'organisation et d'autonomie
  • Disposer de compétences pour s'adapter à un environnement, pour le comprendre et en respecter les règles de fonctionnement
  • Disposer de compétences en matière de recherche documentaire et d'appétences pour le droit (suivi de contrats) et la comptabilité (suivi budgétaire de projets)
  • Disposer de compétences en matière d'expression écrite et orale y compris en anglais pour communiquer et argumenter
  • Accès

    Le BTS Métiers de l'audiovisuel option gestion de production est accessible après un bac général, un bac technologique STMG ou STD2A, ou un bac professionnel. Accès sur dossier, voire tests et/ou entretien.

    Programme et organisation de la scolarité
    Cette option est la moins scientifique des cinq options de ce BTS. L'économie et la gestion, ainsi que l'anglais y sont prépondérants.
     
    Enseignements généraux et professionnels :
     
  • Culture audiovisuelle et artistique (8 heures hebdomadaires en 1er et 2e année) : étude des productions et des oeuvres qui relèvent en particulier des domaines de l'écrit, de l'image fixe ou animée, du son, de l'audiovisuel, en prenant en compte leurs évolutions récentes. Savoir se référer à une culture, des styles, une éthique, des pratiques professionnelles lors de la mise en oeuvre d'une production audiovisuelle. Pouvoir mener une étude critique de la production réalisée. Outils et contextes de communication orale et écrite (débats, enquêtes, rapports, etc.).
  • Anglais (3 heures hebdomadaires en 1er et 2e année) : la maîtrise de la langue est indispensable à l'exercice de la profession.
  • Economie et gestion (5 heures hebdomadaires en 1er et 2e année).
  • Technologie des équipements et des supports (4 heures hebdomadaires en 1er et 2e année) : appareils liés à la prise d'image, la prise de son, le stockage, la transformation, la restitution et la distribution de l'information, le contrôle et la mesure.
  • Techniques et mise en oeuvre (11 heures hebdomadaires en 1er et 2e année) : Définition des étapes et activités de travail, de la conception à la diffusion, exploitation des documents initiaux : synopsis, scénario, découpage, évaluation et choix des moyens. Tournage, prise de vues : Rédaction des rapports image, lumière, participation au rapport de script, suivi et gestion des imprévus. Gestion de production : outils d'organisation, gestion des activités et plannings, suivi financier et juridique, évaluation et contrôle de la conformité du produit. Stockage et archivage des éléments du projet. Sécurité, déclaration et suivi de sinistre. Suivi des équipements et consommables, maintenance.
  • Stage : sous statut scolaire, l'élève est en stage pendant 8 semaines en fin de 1re année, 3 semaines en cours de 2e année.


    Poursuite des études

    Le BTS est un diplôme conçu pour une insertion professionnelle. Cependant avec un bon dossier ou une mention à l'examen, il est possible de poursuivre en écoles spécialisées : école nationale supérieure des métiers de l'image et du son (FEMIS) spécialisation production, école nationale supérieure Louis Lumière section cinéma, accessibles sur concours, ou en licence ou licences professionnelles spécialisées dans les techniques et activités de l'image et du son.


    Pour en savoir plus

    Publications ONISEP : 

    Les études d'art
    Collection Dossiers, 2018, Onisep

    Les métiers de la culture et du patrimoine
    Collection Parcours, 2017, Onisep

    Les métiers du cinéma
    Collection Parcours, 2018, Onisep