bac pro Forêt


Objectifs et débouchés

Les objectifs :

Le bac pro forêt forme à la sylviculture et à l'exploitation du bois. L'élève apprend à reconnaître les arbres, à évaluer leur volumétrie, comprend comment s'organise le travail en équipe sur un chantier et comment adapter son comportement et ses gestes techniques en fonction de la nature du terrain et l'objectif du chantier.

Il est entraîné à réaliser des travaux d'entretien et de renouvellement de peuplements forestiers tels que semis et plantations, élagage. Il effectue des travaux d'abattage, de façonnage et de débardage pour évacuer les bois abattus. L'enseignement porte également sur la maîtrise de l'utilisation en toute sécurité des équipements et des engins forestiers et ainsi que sur leur premier niveau de maintenance.

Les connaissances acquises en gestion lui permettent de savoir analyser la situation financière et économique de l'entreprise et de participer à l'établissement de devis.

Les débouchés :

Le diplômé travaille chez un prestataire de services, dans une exploitation forestière, une scierie, une coopérative ou un groupement forestier. Il peut aussi trouver un emploi chez un propriétaire, un expert forestier ou à l'Office national des forêts (sur concours). Il peut aussi s'installer à son compte et devenir chef d'entreprise.

Ce diplome, complété par un plan de professionnalisation personnalisé (PPP), permet l'obtention de la capacité professionnelle agricole (CPA) nécessaire pour obtenir les aides de l'État et s'installer comme jeune agriculteur.


Accès à la formation
Ce bac pro se prépare en trois ans après la classe de troisième. Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également le préparer en 2 ans sous certaines conditions.

Programme et organisation de la scolarité
Enseignements professionnels
  • Éléments de contexte de l'activité forestière : économie du secteur, contraintes juridiques, enjeux écologiques, différents modes de gestion.
  • Chantier forestier : fonctionnement de l'organisation d'un chantier, objectifs et enjeux.
  • Organisation d'un chantier : organisation du travail en équipe, sécurité et conditions de travail, gestion économique du chantier (devis, rentabilité, interprétation d'un compte de résultat), connaissance des types de contrats de travail.
  • Travaux de sylviculture : repérage des limites topographiques d'un chantier, analyse des caractéristiques d'une zone de culture, reconnaissance des essences forestières, biologie des arbres (nutrition, croissance, reproduction, état sanitaire), travaux pratiques.
  • Travaux d'exploitation forestière : stratégie d'intervention selon la nature du terrain et du chantier, identification de la chaîne chronologique des opérations techniques, identification de la volumétrie et de la qualité du bois, bûcheronnage manuel et mécanisé, travaux pratiques.
  • Maintenance des équipements forestiers : les différents équipements, interprétation de la documentation technique, travail en sécurité, éléments liés à l'ergonomie et au confort de travail, maintenance préventive et corrective de premier niveau, gestion du dysfonctionnement d'un équipement.
  • Sous statut scolaire, l'élève est en stage pendant 22 semaines réparties sur les 3 années du bac pro.


    Examen

    Les élèves de ce bac pro se présentent obligatoirement aux épreuves du BEPA Travaux forestiers (facultatif pour les apprentis).


    Poursuite des études

    Le bac pro a pour objectif l'insertion professionnelle mais, avec un très bon dossier ou une mention à l'examen, une poursuite d'études est envisageable en BTSA. Quelques CS sont aussi accessibles.


    Pour en savoir plus

    Publications ONISEP : 

    Les métiers de l'agriculture et de la forêt
    Collection Parcours, 2017, Onisep