CAP Assistant technique en instruments de musique option guitare


Objectifs et débouchés

L'élève doit maîtriser le cycle 4 du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, à savoir les langages pour penser et communiquer ; les méthodes et outils pour apprendre ; la formation de la personne et du citoyen ; les systèmes naturels et les systèmes techniques ; les représentations du monde et l'activité humaine.

être organisé ; se montrer prévenant ; se montrer vigilant ; être autonome

Non défini

Les objectifs :

Ce CAP forme à l'entretien et à la réparation d'instruments de musique.

Les enseignements donnent des connaissances sur les instruments de musique : leur fabrication, les matériaux utilisés (bois, cuir, colles et vernis, carton, tissus...)  leurs caractéristiques physiques et chimiques (dureté, élasticité, propoagation du son...), les différents modèles, les composants et leur fonctionnement, les assemblages (permanents, démontables). Les élèves s'exercent à vérifier l'état de fonctionnement des instruments. Ils les démontent et les remontent selon un enchainement logique. Ils apprennent les techniques de réparation, de finition, d'accord ou de réglage. La formation assure aux élèves les compétences nécessaires pour réaliser un diagnostic de l'instrument, identifier les types de réparation, la nature des pièces à changer pour proposer un devis au client. Les connaissances et compétences propres à chaque famille d'instruments sont enseignées dans les différentes options.

En option guitare, les élèves apprennent les différentes pièces et accessoires d'une guitare acoustique (cordes, sillets, manche...) ou électrique (cordes, sillets, micros, vibrato et cablâge électronique).

Ils s'entrainent à démonter et à remonter selon un enchainement logique les pièces d'une guitare. L'enseignement forme aux différentes opérations de maintenance, de réparation et de finition : changement de cordes, nettoyage de l'instrument, remplacement de pièces, réglage d'un manche, d'un vibrato selon une côte fournie, façonnage de pièces. Les connaissances en en solfège, en organologie et en techniques d'accord : essais acoustiques, gammes, enchainement d'accords permettent de vérifier que le réglage de la guitare est conforme à l'attente de l'utilisateur.

Les débouchés :

Le ou la titulaire de ce CAP d'assistant technique en instruments travaille dans de petites et moyennes entreprises artisanales ou commerciales, des conservatoires ou par les laboratoires de musée. Il ou elle peut travailler dans des ateliers de réparation, manufactures (établi, machines-outils) ou en magasins de musique. Après expérience professionnelle et / ou poursuite d'étude en brevet des métiers d'art (BMA), le réparateur de guitare peut exercer comme technicien en facture instrumentale spécialisé en guitare.

Programme et organisation de la scolarité

La formation comporte des enseignements généraux obligatoires : français, histoire - géographie ; enseignement moral et civique; mathématiques-sciences (sciences physiques ou sciences appliquées selon la spécialité de CAP), éducation physique et sportive, prévention santé-environnement, et langue vivante selon la spécialité de CAP, des enseignements facultatifs : langue vivante, arts appliqués et cultures artistiques. Ces enseignements couvrent environ la moitié de l'emploi du temps hebdomadaire.

Les enseignements technologiques et professionnels représentent un peu plus de la moitié de l'emploi du temps. Ils concernent les enseignements suivants :

  • les matériaux constitutifs d'une guitare : identification des matériaux, produits et composants d'une guitare, leurs caractéristiques physiques et chimiques, leurs domaines d'utilisation, les facteurs de variation (température, luminosité, séchage...) des matériaux utilisés
  • l'instrument : les composantes et leur fonctionnement, les modes d"assemblage
  • les moyens de représentation et de communication : l'étude de construction (dessin de construction : traits, échelles, cotation, ajustements...), les codes et langages normalisés de lecture de fiches techniques (signes, symboles chimiques, de schéma électronique...), utilisation de logiciels informatiques, techniques de vente
  • la connaissance des matériels : l'outillage, la maintenance
  • la connaissance des processus : les techniques de réparation, finition ; les techniques d'accord et de réglage
  • l'entreprise : la notion de coût de réparation, les partenaires, les fonctions de responsabilités
  • histoire de l'instrument, des styles et musicologie : l'organologie, l'acoustique, le solfège et la pratique instrumentale, les arts appliqués
  • La période de formation en milieu professionnel est de 12 semaines (pour les élèves qui ne sont pas en apprentissage).


    Examen

    Le diplôme est délivré aux candidats qui ont eu la moyenne à l'ensemble des unités du diplôme ainsi qu'aux épreuves professionnelles, en l'absence de note éliminatoire. L'évaluation peut être réalisée sous la forme d'un examen terminal ou prendre la forme d'un CCF (contrôle en cours de formation).

    Commune aux quatre options, l'évaluation par contrôle en cours de formation du domaine professionnel "pratique professionnelle" s'effectue à l'occasion de trois situations d'évaluation organisées la dernière année de formation. Deux ont lieu en centre de formation, la troisième dans l'entreprise au cours du stage. L'évaluation des deux situations en centre de formation porte sur la justesse du diagnostic, la logique de la méthode de mise en oeuvre et de la réalisation, la qualité du travail réalisé, la cohérence et la clarté du commentaire sur l'opération effectuée.

    L'épreuve de culture professionnelle est une épreuve écrite ponctuelle pour tous les types de candidats. Elle comporte trois parties :
     
  • technologie et acoustique
  • étude et construction
  • organologie, culture musicale et communication
  • Une épreuve facultative d'arts appliqués et cultures artistiques est également proposée. L'évaluation se fait soit par contrôle en cours de formation, soit par épreuve ponctuelle. Dans le premier cas le candidat présentera un dossier de synthèse, préparé pendant l'année scolaire, sur un thème choisi. Dans le deuxième cas, le candidat devra produire une analyse écrite et graphique d'un ensemble de documents visuels fourni lors de l'examen.


    Poursuite des études

    Ce CAP débouche sur la vie active mais il est possible, sous certaines conditions, de poursuivre des études en deux ans en BMA (brevet des métiers d'art).


    Pour en savoir plus

    Publications ONISEP : 

    Le dico des métiers, 2017, Onisep


    Site : www.institut-metiersdart.org

    Institut national des métiers d'art (INMA)


    Site : catalogue.philharmoniedeparis.fr

    Médiathèque de la Cité de la musique, Philarmonie de Paris