bac pro Maintenance nautique


Objectifs et débouchés

Les objectifs :

Le bac pro maintenance nautique forme des élèves à travailler dans tous les domaines de la maintenance des embarcations de plaisance, pour la navigation en mer et sur les eaux intérieures.

L'élève apprend à réceptionner une embarcation, à conseiller le client et à gérer la commande afin de caler une embarcation et manutentionner moteurs et équipements. Il développe des compétences pour effectuer un diagnostic et définir la cause du dysfonctionnement, à l'aide d'outils informatisés (ou non) et autres matériels de contrôle (effectuer des essais, des mesures...). Ainsi, il entretient, remplace ou répare tout ou partie des éléments et assure leur mise en service, afin de restituer l'embarcation et/ou l'équipement en bon état de fonctionnement.

Les connaissances acquises au cours du bac pro lui permettent d'intervenir sur des embarcations de différents types et équipements : bateaux de plaisance, à moteur « hors-bord » et « in-bord », voiliers, motos marines...

Les débouchés :

Le titulaire du bac pro accède rapidement à un emploi dans les domaines de la maintenance des embarcations de plaisance pour la navigation en mer et sur les eaux intérieures.

Il exerce ses activités dans les entreprises de préparation-réparation d'embarcations, vente-installation-réparation de moteurs et équipements, distribution et après-vente, contructeurs et importateurs.


Accès à la formation
Ce bac pro se prépare en trois ans après la classe de troisième. Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également le préparer en 2 ans sous certaines conditions.

Programme et organisation de la scolarité
Enseignements professionnels

L'enseignement professionnel concerne aussi bien les fonctions techniques que les activités de service.

  • Construction : étude des systèmes, études approfondies de mécanismes (moteurs, mécanique et hydraulique, directions mécanique et hydraulique, treuils, étanchéité, matériaux...), représentation d'un mécanisme (plan 2D, modèle 3D numérique, croquis, représentation d'une coque...), comportement des systèmes mécaniques (actions mécaniques, résistance des matériaux...).
  • Énergies auxiliaires embarquées : énergies électriques (gestion du moteur, circuits électriques...), énergie hydraulique (systèmes hydromécaniques, électro-hydrauliques), protection des personnes...
  • Fonctions techniques : structure d'une embarcation, gréement et voiles, moteurs et alimentation en carburant, hélices et transmission, confort à bord (chauffage, filtrage de l'eau...), assistance à la navigation (système VHF, téléphone satellite, position géographique...), accastillage (cordages, équipement), mouillage et amarrage, appareils à gouverner et commandes.
  • Fonctions de l'activité de service : communication et commercialisation, démarche qualité, organisation de la maintenance, législation maritime, prévention des risques professionnels, manutention et stockage (conduite et calage de l'embarcation...).
  • Sous statut scolaire, l'élève est en stage pendant 22 semaines réparties sur les 3 années du bac pro.


    Examen

    Les élèves de ce bac pro se présentent obligatoirement aux épreuves du CAP Réparation et entretien des embarcations de plaisance (facultatif pour les apprentis).


    Poursuite des études

    Le bac pro a pour premier objectif l'insertion professionnelle ; il peut être complété par un CQP (certificat de qualification professionnelle) du domaine.


    Pour en savoir plus

    Site : www.industriesnautiques.fr

    Fédération des industries nautiques


    Site : www.formation-maritime.fr

    Site d'information du ministère sur les métiers et les formations liés à la mer

    BAC PRO : Baccalauréat professionnel Maintenance nautique


    Site : www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/visualisationFiche?format=fr&fiche=5860