CAP Vannerie


Objectifs et débouchés

L'élève doit maîtriser le cycle 4 du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, à savoir les langages pour penser et communiquer ; les méthodes et outils pour apprendre ; la formation de la personne et du citoyen ; les systèmes naturels et les systèmes techniques ; les représentations du monde et l'activité humaine.

habilité, résistance physique.

Non défini.

Les objectifs :

Ce CAP forme à la réalisation d'objets décoratifs obtenus à partir de tressage à la main de fibres végétales (osier, rotin ou raphia). Il peut s'agir de vanneries traditionnelles exécutées d'après motifs ou de création de nouveaux modèles (corbeille, coffre, panier...).

Les élèves apprennent, en pratique professionnelle, à préparer les fibres végétales, à les trier selon leur calibre, à effectuer les trempages nécessaires, à réaliser leur mise en forme selon différentes techniques (vannerie en plein, à jour ou travail sur gabarit), à découper et à assurer les finitions de l'objet (épluchage, teinture, vernis, peinture, colle). L'enseignement sur les matériaux, notamment sur les différentes variétés d'osier et de rotin, permet aux élèves de choisir la fibre la plus adaptée à un objet donné.

La formation est complétée par des enseignements d'arts appliqués (histoire de la vannerie, représentation esthétique et technique), de gestion (notion de coût) et de connaissance du contexte professionnel.

Les débouchés :

Le ou la titulaire de ce CAP exerce son activité en tant qu'artisan ou comme salarié d'une entreprise artisanale ou d'une coopérative de production.

Programme et organisation de la scolarité

La formation comporte des enseignements généraux obligatoires : français, histoire - géographie ; enseignement moral et civique; mathématiques-sciences (sciences physiques ou sciences appliquées selon la spécialité de CAP), éducation physique et sportive, prévention santé-environnement, et langue vivante selon la spécialité de CAP, des enseignements facultatifs : langue vivante, arts appliqués et cultures artistiques. Ces enseignements couvrent environ la moitié de l'emploi du temps hebdomadaire.

Les enseignements technologiques et professionnels représentent un peu plus de la moitié de l'emploi du temps. Ils concernent les enseignements suivants :

  • Matières premières : caractéristiques propres aux familles d'osier, rotin brut et manufacturé; utilisation de produits complémentaires comme le cuir, le bois, les métaux ; produits de finition (peinture, laques, vernis, fleur de soufre etc.) ;
  • Matériels : équipements collectifs (bac de trempage, cabine de peinture, local de soufrage..) outillages collectifs (meule d'affûtage, compresseur, perceuse à colonne) outillages individuels (tire canne, trusquin, poinçon, serpette, épluchoir, etc.) ;
  • Processus de préparation d'une réalisation : choix de la matière adéquate en fonction de l'ouvrage, longueurs et calibres, gabarits, poste de travail ;
  • Pratique professionnelle : vannerie "en plein" avec fonds rond, ovale ou carré, techniques d'ossature, poignées, couvercles et usage des produits de finitions (soufre, teinture, colle, etc.). Vannerie avec des jours : techniques de réalisation (simple, croisé simple, croisé double, renforcé, etc.)
  • Outil informatique : matériel et logiciel (traitement de texte, tableur) ;
  • Arts appliqués : histoire de la vannerie et des objets caractéristiques d'époques et de régions différentes, compréhension d'un cahier des charges comprenant les caractéristiques et les contraintes, choix des matières, présentation d'un projet à l'aide de croquis, dessin, maquette ;
  • connaissance de l'entreprise et du contexte professionnel.
  • La période de formation en milieu professionnel est de 12 semaines (pour les élèves qui ne sont pas en apprentissage).


    Examen

    Le diplôme est délivré aux candidats qui ont eu la moyenne à l'ensemble des unités du diplôme ainsi qu'aux épreuves professionnelles, en l'absence de note éliminatoire. L'évaluation peut être réalisée sous la forme d'un examen terminal ou prendre la forme d'un CCF (contrôle en cours de formation).

    L'examen comporte deux épreuves professionnelles.

  • Préparation, réalisation (coeff. 10) .
  • Analyse d'une situation professionnelle (coeff. 8, dont coeff. 1 VSP)

  • Poursuite des études

    CAP débouche sur la vie active mais il est possible, sous certaines conditions, de poursuivre des études en 2 ans en bac professionnel.


    Pour en savoir plus

    Site : www.institut-metiersdart.org

    Institut national des métiers d'art (INMA)

    Publications ONISEP : 

    Le dico des métiers, 2017, Onisep