CAP Sérigraphie industrielle


Objectifs et débouchés

L'élève doit maîtriser le cycle 4 du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, à savoir les langages pour penser et communiquer ; les méthodes et outils pour apprendre ; la formation de la personne et du citoyen ; les systèmes naturels et les systèmes techniques ; les représentations du monde et l'activité humaine.

Non défini

Supporter la station debout, avoir une bonne vue et savoir distinguer les couleurs.

Les objectifs :

Savoir imprimer sur tout type de matières (papier, bois, plastique, verre, cuir...), de toute tailles et de toutes formes, tel est le principal objectif de ce CAP. Dans cette formation, le jeune apprend à conduire une machine d'impression manuelle, semi-automatique ou automatique, à préparer les écrans, à faire les réglages de machines et à réaliser la production en respectant les règles de sécurité. En plus de la découverte générale de la chaîne graphique, s'ajoute l'apprentissage de la gestion de la couleur, c'est-à-dire, choisir les encres selon la nature du support, composer une teinte et calculer le volume d'encre pour le tirage. L'élève apprend également à réaliser des maquettes en PAO et DAO à l'aide de l'outil informatique. La maintenance préventive des matériels est aussi au programme.

Les débouchés :

Les applications sont nombreuses : publicité, impression textile, électronique, affiches, autocollants, décoration de véhicules entre autres, et l'ouvrier qualifié pourra s'insérer dans ces secteurs, dans une petite unité d'impression intégrée, ou dans une entreprise de sérigraphie, une imprimerie de labeur, où il sera imprimeur sérigraphe, clicheur sérigraphe, etc.


Accès à la formation

Ce CAP se prépare en 2 ans après la 3e , ou 1 an après un premier diplôme (autre CAP, bac professionnel...) ou une 2de professionnelle, sous statut scolaire ou par apprentissage.

Programme et organisation de la scolarité

La formation comporte des enseignements généraux obligatoires : français, histoire - géographie ; enseignement moral et civique; mathématiques-sciences (sciences physiques ou sciences appliquées) selon la spécialité de CAP), éducation physique et sportive, prévention santé-environnement), et langue vivante selon la spécialité de CAP, des enseignements facultatifs : langue vivante, arts appliqués et cultures artistiques. Ces enseignements couvrent environ la moitié de l'emploi du temps hebdomadaire.

Les enseignements technologiques et professionnels représentent un peu plus de la moitié de l'emploi du temps. Ils concernent les enseignements suivants :

  • Connaissance des matériels et processus d'exécution : réglages et utilisation de machines d'impression. Travail des couleurs, préparations des encres, colorimétries. Les supports d'impression, le séchage, les contraintes de la finition...
  • Contrôle qualité : concept, les incidents d'impression...
  • La chaine graphique : organisation, composition du texte, illustration, mise en page...
  • Maintenance préventive des matériels
  • Nouvelles technologies : initiation à la PAO, ...
  • Hygiène et sécurité : respect des consignes, connaissances des produits dangereux, conduite de la machine,...
  • La période de formation en milieu professionnel est de 12 semaines (pour les élèves qui ne sont pas en apprentissage).


    Examen

    Le diplôme est délivré aux candidats qui ont eu la moyenne à l'ensemble des unités du diplôme ainsi qu'aux épreuves professionnelles, en l'absence de note éliminatoire. L'évaluation peut être réalisée sous la forme d'un examen terminal ou prendre la forme d'un CCF (contrôle en cours de formation).


    Poursuite des études

    Ce CAP débouche sur la vie active mais il est possible, sous certaines conditions, de poursuivre des études en 2 ans en bac professionnel.


    Pour en savoir plus

    Publications ONISEP : 

    Les CAP industriels
    Collection Diplômes, 2018, Onisep