CAP Conducteur routier marchandises


Objectifs et débouchés

L'élève doit maîtriser le cycle 4 du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, à savoir les langages pour penser et communiquer ; les méthodes et outils pour apprendre ; la formation de la personne et du citoyen ; les systèmes naturels et les systèmes techniques ; les représentations du monde et l'activité humaine.

être autonome ; aimer le contact ; avoir une bonne condition physique.

Non défini

Les objectifs :

Ce CAP forme l'élève à la préparation de transport (recherche, décodage, organisation des informations, prise en charge du véhicule, préparation du chargement et de l'itinéraire).

Sont également étudiées les opérations d'enlèvement et de chargement (préparation du véhicule, chargement chronologique de la marchandise et contrôle de celui-ci) et la réalisation du transport (conduite en sécurité du véhicule, utilisation de moyens embarqués de contrôle, de communication et d'aide à la conduite, localisation et accès au site du client).

Enfin les enseignements forment le futur professionnel à la livraison de la marchandise (communication et mise à disposition du client de la marchandise et des documents) et à l'entretien du véhicule dont il a la charge.

L'action est toujours organisée et réalisée dans le cadre d'une démarche de service, ce qui implique un comportement visant des objectifs de qualité dans la relation avec la hiérarchie, le travail de conduite, les relations avec les clients, le respect des procédures et des consignes.

Les permis B et C doivent être validés en amont du passage du permis E(c) indispensable pour ce métier.

Les débouchés :

Le ou la titulaire du CAP conducteur routier marchandises peut travailler pour tout transporteur, sauf de matières dangereuses, celle-ci nécessitant une qualification spécifique.

Il ou elle pourra ultérieurement exercer comme formateur/trice d'une unité de conducteurs/trices, responsable technique, gestionnaire d'une équipe de quai ou encore travailler à son compte. Le métier intéresse de plus en plus les filles.

Programme et organisation de la scolarité

La formation comporte des enseignements généraux obligatoires : français, histoire - géographie ; enseignement moral et civique; mathématiques-sciences (sciences physiques ou sciences appliquées selon la spécialité de CAP), éducation physique et sportive, prévention santé-environnement, et langue vivante selon la spécialité de CAP, des enseignements facultatifs : langue vivante, arts appliqués et cultures artistiques. Ces enseignements couvrent environ la moitié de l'emploi du temps hebdomadaire.

Les enseignements technologiques et professionnels représentent un peu plus de la moitié de l'emploi du temps. Ils concernent les enseignements suivants :

  • l'exploitation des transports, la réglementation ;
  • la conduite et la maintenance du véhicule ;
  • la manutention ;
  • la communication ;
  • la qualité.
  • La période de formation en milieu professionnel est de 12 semaines (pour les élèves qui ne sont pas en apprentissage).


    Examen

    Le diplôme est délivré aux candidats qui ont eu la moyenne à l'ensemble des unités du diplôme ainsi qu'aux épreuves professionnelles, en l'absence de note éliminatoire. L'évaluation peut être réalisée sous la forme d'un examen terminal ou prendre la forme d'un CCF (contrôle en cours de formation).


    Poursuite des études

    Ce CAP débouche sur la vie active mais il est possible, sous certaines conditions, de poursuivre des études en 2 ans en bac professionnel ou en CAP.


    Pour en savoir plus

    Publications ONISEP : 

    Les métiers du transport et de la logistique
    Collection Parcours, 2019, Onisep