CAP Ferronnier d'art


Objectifs et débouchés

L'élève doit maîtriser le cycle 4 du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, à savoir les langages pour penser et communiquer ; les méthodes et outils pour apprendre ; la formation de la personne et du citoyen ; les systèmes naturels et les systèmes techniques ; les représentations du monde et l'activité humaine.

Non défini.

Non défini.

Les objectifs :

Ce CAP forme à la réalisation d'ouvrages en métaux ferreux et non ferreux, traditionnels et contemporains, par déformation ou par enlèvement de matière : rampes d'escalier, grilles, mobilier, éléments décoratifs, enseignes.

Les élèves apprennent à lire et interpréter des plans, décoder un cahier des charges en prenant en compte les critères esthétiques et techniques, évaluer les quantités de matière nécessaires à un projet, utiliser des machines de soudure et outils de découpe, transformer le métal à chaud ou à froid, ajuster les pièces et les former (par planage, cintrage, repoussage, limage, sciage, etc.).

La formation en atelier est associée à un enseignement sur les matériaux et les produits qui permet aux élèves de connaître les caractéristiques physiques et chimiques des métaux et leurs principaux traitements. Les enseignements artistiques sur l'histoire de la ferronnerie d'art et des styles, la pratique du dessin géométrique et du dessin d'art complètent la dimension "métier d'art" de la formation.

Les débouchés :

Le titulaire du CAP ferronnerie d'art exerce dans des entreprises artisanales, dans des TPE ou PME du domaine de la ferronnerie d'aménagement, du bâtiment, de la décoration intérieure et extérieure, de la restauration et conservation du patrimoine ou de la métallerie-serrurerie d'art. Il exerce son activité professionnelle en atelier ou sur un chantier. Après une solide expérience professionnelle et une formation complémentaire en gestion, il peut s'installer à son compte.

Programme et organisation de la scolarité

La formation comporte des enseignements généraux obligatoires : français, histoire - géographie ; enseignement moral et civique; mathématiques-sciences (sciences physiques ou sciences appliquées selon la spécialité de CAP), éducation physique et sportive, prévention santé-environnement, et langue vivante selon la spécialité de CAP, des enseignements facultatifs : langue vivante, arts appliqués et cultures artistiques. Ces enseignements couvrent environ la moitié de l'emploi du temps hebdomadaire.

Les enseignements technologiques et professionnels représentent un peu plus de la moitié de l'emploi du temps. Ils concernent les enseignements suivants :

  • enseignements artistiques : histoire de la ferronerie d'art, moyens d'expression graphiques, représentation traditionnelle ; élaboration du projet.
  • construction et communication technique : ressources métier, reprsentation conventieonnelle du bâtiment et des ouvrages de ferronnerie, documents techniques (dossier d'étude et de réalisation).
  • techniques et procédés : outillage, formage à chaud (forgeage, perçage, mise en forme) et à froid (effet de matière, emboutissage, repoussage), enlèvement de matière, assemblage, finition (dorure, effets de surface), pose ;
  • matériaux et produits : métaux ferreux, non ferreux et alliages ;
  • technologie des ouvrages : analyse et étude de l'existant, étude technologique de l'ouvrage à réaliser ;
  • gestion des travaux : prise en compte de l'environnement, contraintes de chantier, gestion des coûts, maintenance ;
  • démarche qualité : logistique et produit ;
  • communication.
  • La période de formation en milieu professionnel est de 12 semaines (pour les élèves qui ne sont pas en apprentissage).


    Examen

    Le diplôme est délivré aux candidats qui ont eu la moyenne à l'ensemble des unités du diplôme ainsi qu'aux épreuves professionnelles, en l'absence de note éliminatoire. L'évaluation peut être réalisée sous la forme d'un examen terminal ou prendre la forme d'un CCF (contrôle en cours de formation).

    Unités professionnelles
     
  • Epreuve pratique (coeff. 11)
  • Dessin  (coeff. 3)
  • Technologie et prévention des accidents (coeff. 3)
  • Unités générales
     
  • Français et histoire, géographie (coeff. 3)
  • Mathématiques, sciences (coeff. 2)
  • Education physique et sportive (coeff. 1)

  • Poursuite des études

    Le CAP Ferronnier débouche principalement sur la vie active. Cependant, poursuivre en bac pro est envisageable pour les meilleurs élèves.


    Pour en savoir plus

    Site : www.institut-metiersdart.org

    Institut national des métiers d'art (INMA)