CAP Sellier harnacheur


Objectifs et débouchés

L'élève doit maîtriser le cycle 4 du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, à savoir les langages pour penser et communiquer ; les méthodes et outils pour apprendre ; la formation de la personne et du citoyen ; les systèmes naturels et les systèmes techniques ; les représentations du monde et l'activité humaine.

Non défini.

Non défini.

Les objectifs :

Le CAP sellier - harnacheur forme les élèves à la fabrication d'articles de sellerie (selles, harnais, protections du cheval, bagages) à l'unité ou en série limitée. La formation prépare également à la réparation, la transformation et la vente d'articles.

Les élèves apprennent toutes les étapes de réalisation des équipements équins grâce aux enseignements de procédés de fabrication : coupe manuelle, mécanique ou informatisée des matériaux ; assemblage par collage, couture, rivetage ou sertissage ; finition des brides, selles et harnais d'attelage (ponçage, teinture, montage d'accessoire, etc.). L'enseignement accorde une place importante aux différents matériaux (cuirs, textiles, mousses, caoutchoucs, etc.) et l'usage des matériels intervenants dans les étapes de fabrication (matériels de coupe et d'assemblage).

Cette formation est complétée par des cours d'histoire de la sellerie, de connaissance des équidés et de leurs équipements parallèlement aux enseignements technologiques et professionnels - communication, gestion et contrôle de qualité.

Les débouchés :

Ce CAP permet à son titulaire d'exercer dans une entreprise artisanale ou dans une TPE ayant une production de moyen ou haut de gamme, dont les activités principales sont liées à la réparation et la réalisation de sellerie d'équitation et d'attelage, de chasse, ou de randonnée. Selon les cas, les entreprises ont un éventail de fabrications variées (articles de maroquinerie) ou sont très spécialisées (dans la sellerie par exemple) ou dans un secteur (comme les disciplines olympiques). Avec une formation complémentaire, il est possible de s'orienter dans les métiers de la maroquinerie.

Programme et organisation de la scolarité

La formation comporte des enseignements généraux obligatoires : français, histoire - géographie ; enseignement moral et civique; mathématiques-sciences (sciences physiques ou sciences appliquées selon la spécialité de CAP), éducation physique et sportive, prévention santé-environnement, et langue vivante selon la spécialité de CAP, des enseignements facultatifs : langue vivante, arts appliqués et cultures artistiques. Ces enseignements couvrent environ la moitié de l'emploi du temps hebdomadaire.

Les enseignements technologiques et professionnels représentent un peu plus de la moitié de l'emploi du temps. Ils concernent les enseignements suivants :

  • Définition du produit : analyse technique du produit à réaliser, prise de mesures sur le cheval, méthode de réalisation des gabarits, documentation technique ;
  • Connaissance des matières d'oeuvre et des fournitures : cuirs et peaux, textiles, cartons, mousse et leur procédés d'obtention, accessoires, fils à coudre, colles, etc. Incidences chimiques et physiques des fournitures sur les matériaux ;
  • Connaissance et utilisation des matériels : matériels de coupe mécanique ou informatisée, outils pour la coupe manuelle, matériels d'assemblage, maintenance des matériels ;
  • Procédés de fabrication : assemblage par collage, couture main, piqûre machine, rivetage ou sertissage ; finition (surtaillage, filetage, astiquage, bunissage, etc.) ;  
  • Gestion des réalisations : coût de fabrication, gestion de la qualité, documents techniques ;
  • Communication : relations avec la clientèle, les fournisseurs et l'équipe ;
  • Culture professionnelle : histoire et évolution de la sellerie, connaissance des équidés et des équipements.
  • La période de formation en milieu professionnel est de 12 semaines (pour les élèves qui ne sont pas en apprentissage).


    Examen

    Le diplôme est délivré aux candidats qui ont eu la moyenne à l'ensemble des unités du diplôme ainsi qu'aux épreuves professionnelles, en l'absence de note éliminatoire. L'évaluation peut être réalisée sous la forme d'un examen terminal ou prendre la forme d'un CCF (contrôle en cours de formation).

    Unités professionnelles
     
  • Fabrication de pièces entièrement préparées et cousues à la main, coeff. 8 ;
  • fabrication d'une pièce à la machine, coeff. 4.

  • Poursuite des études

    Ce CAP débouche sur la vie active mais il est possible, sous certaines conditions, de poursuivre des études en 2 ans en bac professionnel ou en Brevet des métiers (BM).


    Pour en savoir plus

    Site : www.myctc.fr

    Centre technique du cuir (CTC)


    Site : www.maroquineriefrancaise.com

    Fédération française de maroquinerie (articles de voyage, chasse-sellerie, Gainerie, Cuir, Bracelets et articles chaussants) (FFM)


    Site : www.lescreateursfrancaisducuir.org

    Centre national du cuir


    Site : www.metiersdart-artisanat.com

    Société d'encouragement aux métiers d'art (SEMA)

    Publications ONISEP : 

    Les métiers de la mode et du luxe
    Collection Parcours, 2019, Onisep