CAP Tapissier-tapissière d'ameublement en décor


Objectifs et débouchés

L'élève doit maîtriser le cycle 4 du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, à savoir les langages pour penser et communiquer ; les méthodes et outils pour apprendre ; la formation de la personne et du citoyen ; les systèmes naturels et les systèmes techniques ; les représentations du monde et l'activité humaine.

Non défini

Non défini.

Les objectifs :

Ce CAP forme à la réalisation d'éléments de décoration intérieure, tels que rideaux, décors de fenêtre et de lit, coussins, tentures murales, draperies, et à la remise en état de décors drapés ou tendus.

Les élèves apprennent à couper les étoffes à partir du tracé réalisé sur les matières premières, à assembler les tissus, à appliquer une passementerie en respectant alignement et motifs. Ils sont formés également au montage de décors drapés, dont ils doivent assurer la pose et la finition.

La formation professionnelle est complétée par des enseignements sur les moyens d'expression graphique et informatique (notamment plans, coupes, fiches techniques et outils de DAO), des enseignements d'arts appliqués qui doivent permettre aux élèves d'identifier le style des ouvrages à réaliser et de choisir la solution technique et esthétique la plus adaptée. Par ailleurs, les élèves sont formés au contrôle - qualité qu'ils doivent mettre en pratique tout au long de la fabrication jusqu'à la pose finale. Ils sont sensibilisés au contact avec la clientèle.

Les débouchés :

Le ou la titulaire de ce CAP exerce dans les entreprises artisanales ou PME de tapisserie d'ameublement. L'essentiel du travail s'effectue en atelier de fabrication à l'unité ou sur des petites séries. Le tapissier en décor peut être amené à réaliser des relevés sur site et à réaliser la pose en extérieur.

Une activité en commerce avec la vente de tissus, de mobiliers, de moquette est également accessible.

Programme et organisation de la scolarité

La formation comporte des enseignements généraux obligatoires : français, histoire-géographie ; enseignement moral et civique; mathématiques-sciences (sciences physiques ou sciences appliquées selon la spécialité de CAP), éducation physique et sportive, prévention santé-environnement, et langue vivante selon la spécialité de CAP, des enseignements facultatifs : langue vivante, arts appliqués et cultures artistiques. Ces enseignements couvrent environ la moitié de l'emploi du temps hebdomadaire.

Les enseignements technologiques et professionnels représentent un peu plus de la moitié de l'emploi du temps. Ils concernent les enseignements suivants :

  • Matériaux et produits associés : notion d'origine (naturelle, végétale, minérale), caractéristiques physiques et chimiques, utilisation ;
  • Matériels : les différents types, leurs caractéristiques (réglage, puissance, performance) et leur utilisation ;
  • Méthodes : organisation des processus de fabrication (coupe, assemblage, réalisation, finition), conditions de production (coût), contact avec la clientèle et livraison (transport de l'ouvrage, manutention) ;
  • Représentations et communication graphique : expression graphique (plans, coupes), documents techniques (nomenclatures, plans, fiches techniques), outils numériques ;
  • Arts appliqués : analyse formelle et stylistique (repères en histoire de l'art du XVII siècle aux années 30 (mobilier et décor), recherche de documentation, techniques de représentation graphique, volume, couleur, lumière ;
  • Contôle - qualité.
  • La période de formation en milieu professionnel est de 12 semaines (pour les élèves qui ne sont pas en apprentissage).


    Examen

    Le diplôme est délivré aux candidats qui ont eu la moyenne à l'ensemble des unités du diplôme ainsi qu'aux épreuves professionnelles, en l'absence de note éliminatoire. L'évaluation peut être réalisée sous la forme d'un examen terminal ou prendre la forme d'un CCF (contrôle en cours de formation).

    Analyse d'une situation professionnelle (coeff. 4)  à partir de documents :
     
  • situer, analyser et comparer un ouvrage en utilisant ses connaissances sur les styles de décor en lien avec l'architecture, l'ornementation, les techniques, les artistes de référence ;
  • analyser un ouvrage pour proposer des solutions esthétiques et techniques ;
  • reconnaître un ouvrage à travers ses particularités technologiques, proposer des solutions techniques, en déduire une méthode de fabrication et concevoir son poste de travail.
  • Réalisation d'un ouvrage (coeff. 9) :
     
  • réaliser un décor dans sa totalité ;
  • draper les décors.

  • Poursuite des études

    Le CAP débouche sur la vie active mais il est possible, sous certaines conditions, de poursuivre des études en 2 ans pour préparer le diplôme de fin d'études secondaires des métiers d'art (DFESMA), un bac professionnel, ou avec de l'expérience un BP (brevet professionnel) ou un brevet technique des métiers (BTM).


    Pour en savoir plus

    Publications ONISEP : 

    Le dico des métiers, 2017, Onisep


    Site : www.institut-metiersdart.org

    Institut national des métiers d'art (INMA)