CAP Cannage paillage en ameublement


Objectifs et débouchés

L'élève doit maîtriser le cycle 4 du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, à savoir les langages pour penser et communiquer ; les méthodes et outils pour apprendre ; la formation de la personne et du citoyen ; les systèmes naturels et les systèmes techniques ; les représentations du monde et l'activité humaine.

Non défini

Non défini

Les objectifs :

Ce CAP prépare au métier de chaisier spécialisé dans le garnissage de sièges, fauteuils, tabourets etc. rempaillés ou cannés.

Traditionnellement le cannage se déroule en trois temps le montage d'un canevas de deux brins en longueur et deux en largeur, le garnissage en entrelaçant le quadrillage avec deux autres brins plus larges, Le recouvrement des trous du châssis avec une bordure en rotin qui sera ensuite cousue avec une "canne" fine.

De même, le rempaillage commence par la préparation de la paille, suivi du garnissage et du rembourrage. Il faut compter entre quatre ou cinq heures pour rempailler une chaise.

Le chaisier doit aussi être capable de démonter, de nettoyer et de remettre en état un siège ancien. Il sait aussi conseiller le client.

Les débouchés :

Le métier d'artisan chaisier spécialisé dans le rempaillage ou le cannage est devenu très rare. Il peut travailler à domicile, chez un artisan ébéniste ou dans une entreprise.

Seuls quelques quelques artisans pérpétuent la tradition mais beaucoup d'entreprises de fabrication de sièges ont orienté leurs activités vers le montage et la finition de structures fabriquées à l'étranger.

Programme et organisation de la scolarité

La formation comporte des enseignements généraux obligatoires : français, histoire-géographie ; enseignement moral et civique; mathématiques-sciences (sciences physiques ou sciences appliquées selon la spécialité de CAP), éducation physique et sportive, prévention santé-environnement, et langue vivante selon la spécialité de CAP, des enseignements facultatifs : langue vivante, arts appliqués et cultures artistiques. Ces enseignements couvrent environ la moitié de l'emploi du temps hebdomadaire.

Les enseignements technologiques et professionnels représentent un peu plus de la moitié de l'emploi du temps. Ils concernent les enseignements suivants :

La formation professionnelle porte sur l'exécution d'ouvrages (chaises, tabourets, fauteuils, chaises d'enfants etc.)  ou parties d'ouvrages avec le matériel, les matériaux et les outils utilisés dans la profession.

L'élève apprend aussi à lire et à interpréter des plans et des documents relatifs à l'ouvrage. Il réalise des croquis et des schémas nécessaires à la fabrication d'un meuble. Il apprend aussi à prendre en compte l'amont d'une fabrication, c'est à dire l'approvisionnement, et l'aval, c'est à dire la relation avec la clientèle.

[paragraphe]


Examen

Le diplôme est délivré aux candidats qui ont eu la moyenne à l'ensemble des unités du diplôme ainsi qu'aux épreuves professionnelles, en l'absence de note éliminatoire. L'évaluation peut être réalisée sous la forme d'un examen terminal ou prendre la forme d'un CCF (contrôle en cours de formation).

Domaine professionnel :
 
  • Technologie-prévention-histoire de l'art (coeff. 4)
  • Mise en oeuvre (coeff. 12)
  • Domaines généraux :
     
  • français (coeff. 2)
  • mathématiques-sciences physiques (coeff. 2)
  • ESF - législation du travail (coeff. 1)
  • EPS : (coeff. 1)
  • La période de formation en milieu professionnel est de 12 semaines.


    Poursuite des études

    La finalité du CAP est l'insertion professionnelle et une entrée directe dans la vie active.

    Il est toutefois possible d'envisager un complément de formation dans une spécialité voisine comme les arts du bois, la menuiserie en siège, etc.


    Pour en savoir plus

    Site : www.metiersdart-artisanat.com

    Société d'encouragement aux métiers d'art (SEMA)