CAP Lutherie


Objectifs et débouchés

L'élève doit maîtriser le cycle 4 du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, à savoir les langages pour penser et communiquer ; les méthodes et outils pour apprendre ; la formation de la personne et du citoyen ; les systèmes naturels et les systèmes techniques ; les représentations du monde et l'activité humaine.

être organisé ; se montrer persévérant ; se montrer vigilant ; être autonome ;

Non défini

Les objectifs :

Ce CAP forme à la fabrication, la réparation et à la restauration des instruments de musique à cordes tels que le violon, le violoncelle, la contrebasse, la viole... .

Les enseignements donnent les connaissances sur les bois de lutherie à utiliser, les outillages, les équipements spécifiques ou machines-outils à sélectionner selon le travail à réaliser.

Les élèves étudient toutes les étapes et règles d'éxecution en vue de fabriquer, réparer et restaurer ces instruments de musique et leurs différentes pièces. Ils apprennent à lire un dossier technique pouvant comprendre des plans, à décoder des dessins et codes graphiques. Ils sont formés aux techniques complexes du traçage, du découpage et du façonnage du bois (érable, épicéa) en vue de réaliser les parties principales d'un violon : le manche, le corps formant la caisse de résonnance et les planches de bois formant les côtés. Ils apprennent à monter et à coller ces ensembles afin d'obtenir un "violon en blanc" c'est-à-dire sans vernis.

Les cours d'initiation musicale leur donnent la capacité de solfier un morceau de musique, de chanter un morceau de musique en nommant les notes.

Les débouchés :

Le ou la titulaire de ce CAP exerce dans un atelier de fabrication, de répararation d'instruments à cordes ou en magasin de musique.

Programme et organisation de la scolarité

La formation comporte des enseignements généraux obligatoires : français, histoire - géographie ; enseignement moral et civique; mathématiques-sciences (sciences physiques ou sciences appliquées selon la spécialité de CAP), éducation physique et sportive, prévention santé-environnement, et langue vivante selon la spécialité de CAP, des enseignements facultatifs : langue vivante, arts appliqués et cultures artistiques. Ces enseignements couvrent environ la moitié de l'emploi du temps hebdomadaire.

Les enseignements technologiques et professionnels représentent un peu plus de la moitié de l'emploi du temps. Ils concernent les enseignements suivants :

  • les matières d'oeuvre : bois, colles utilisés en lutherie
  • les outils : outillage à main, machines-outils, instruments de mesure
  • méthodologie : les côtes et les modèles, les étapes de la fabrication, les techniques de façonnage
  • histoire de l'art : histoire de la lutherie, initiation au langage musical
  • La période de formation en milieu professionnel est de 12 semaines (pour les élèves qui ne sont pas en apprentissage).


    Examen

    Le diplôme est délivré aux candidats qui ont eu la moyenne à l'ensemble des unités du diplôme ainsi qu'aux épreuves professionnelles, en l'absence de note éliminatoire. L'évaluation peut être réalisée sous la forme d'un examen terminal ou prendre la forme d'un CCF (contrôle en cours de formation).


    Poursuite des études

    Ce CAP débouche sur la vie active mais il est possible, sous certaines conditions, de poursuivre des études en deux ans en BMA (brevet des métiers d'art).


    Pour en savoir plus

    Publications ONISEP : 

    Le dico des métiers, 2017, Onisep


    Site : www.institut-metiersdart.org

    Institut national des métiers d'art (INMA)


    Site : catalogue.philharmoniedeparis.fr

    Médiathèque de la Cité de la musique, Philarmonie de Paris