BTSA Sciences et technologies des aliments


Objectifs et débouchés

Les objectifs :

Le BTSA STA forme à la conduite d'un atelier de production alimentaire. L'élève apprend à raisonner et mettre en oeuvre un processus de transformation de produits alimentaires en tenant compte des objectifs et des contraintes, en respectant la réglementation et les procédures définies. Il connaît les différents procédés, sait élaborer un diagramme de fabrication et planifier le travail. Il est capable de choisir des équipements et de composer l'enchainement technique différents éléments d'un process. Il tient compte, dans la conduite de l'atelier, de l'entretien et de la maintenance du matériel.

Sa formation porte en grande partie sur la gestion de la qualité et la sécurité alimentaire : techniques d'analyses, traçabilité, normes, etc. A partir d'outils de gestion, l'élève sait réaliser un bilan technico-économique de la production (rentabilité, constitution de prix...). Il a aussi des notions de marketing, de management d'équipe et de communication en situation professionnelle.

Les débouchés :

Selon la spécialité qu'ils ont choisie, les diplômés travaillent dans des entreprises industrielles de fabrication de produits alimentaires : industries laitières; industries des viandes; industries céréalières, fabrication de produits alimentaires élaborés, fabrication d'huiles, de corps gras; industries sucrières; fabrication de boissons et alcools; fabrication de produits alimentaires divers.


Accès à la formation
Attendus nationaux de la plateforme d'inscription dans l'enseignement supérieur Parcoursup
  • S'intéresser à la conception et à la fabrication de produits alimentaires ainsi qu'à la maîtrise et au contrôle de leurs qualités nutritionnelle, sanitaire et gustative.
  • En fonction de la spécialité choisie dans ce BTSA s'intéresser aux industries alimentaires, au secteur des produits céréaliers, au secteur des produits laitiers et au secteur de la viande et des produits de la pêche.
  • S'intéresser à la valorisation des productions agricoles sous forme de produits transformés, notamment dans une logique de circuit court.
  • S'intéresser aux activités pratiques de fabrication et d'analyses scientifiques (microbiologiques, biochimiques).
  • Disposer de compétences en matière d'expression écrite et orale pour communiquer et argumenter.
  • Disposer de capacités de prise de décisions, d'organisation et d'autonomie.
  • Disposer de compétences collaboratives et d'animation d'équipe dans le cadre d'une démarche de projet.
  • Accès

    Le BTSA sciences et technologies des aliments est accessible à tout titulaire d'un baccalauréat : bac pro, bac STAV, STI2D ou bac général. Accès sur dossier, voire tests et/ou entretien.

    Programme et organisation de la scolarité
    En plus des enseignements généraux (français, documentation, langue vivante, éducation socioculturelle, EPS, mathématiques, informatique), la formation comporte des enseignements professionnels adaptés à chaque spécialité du BTSA STA :
     
  • sciences économiques, sociales et de gestion (3 h 15 hebdomadaires pour toutes les spécialités) : organisation des filières, acteurs du secteur, l'entreprise dans son environnement, stratégie des entreprises en lien avec les dynamiques territoriales, les différentes stratégies mises en oeuvre par l'entreprise, analyse des performances de l'entreprise, marketing, étude du marché, segmentation de marché, enjeux des politiques qualité
  • génie des procédés des industries agroalimentaires, génie alimentaire (5 h hebdomadaires, sauf 4h45 pour la spécialité produits céréaliers) : propriétés des produits, maîtrise des processus technologiques, analyse, réalisation et organisation des processus de fabrication, sécurité alimentaire, management de la qualité et de l'environnement
  • génie des procédés des industries agroalimentaires, génie industriel (2 h 45 hebdomadaires sauf 3h15 pour la spécialité produits céréaliers) : analyse et gestion d'un atelier de transformation, cadre réglementaire et contractuel d'un produit, étapes clé d'un processus de fabrication, fonctionnement des matériels d'une ligne de production
  • chimie, biochimie, microbiologie, biotechnologie (4 h hebdomadaires sauf 3h45 pour la spécialité produits céréaliers) : composition et propriétés physico-chimiques des constituants des aliments, systèmes microbiens et processus de transformation, approche nutritionnelle des aliments, techniques d'analyse de contrôle
  • Certains thèmes sont abordés dans le cadre de cours pluridisciplinaires. La formation comprend aussi un accompagnement du projet personnel et professionnel (APPP) et un module d'initiative locale (MIL) dont le contenu est proposé par l'équipe pédagogique.

    Sous statut scolaire, l'élève est en stage de 16 semaines réparties sur les 2 années dont 10 prises sur la scolarité. Le stage principal est de 12 semaines en entreprise.


    Poursuite des études

    L'objectif de cette formation est l'insertion professionnelle. Toutefois avec un bon dossier ou une mention à l'examen, il est possible de préparer une autre spécialité de BTSA ou de poursuivre en licence professionnelle. Les meilleurs étudiants peuvent suivre une classe préparatoire en un an, ATS bio, et présenter les concours agronomiques et vétérinaires pour rejoindre l'une des écoles publiques d'ingénieur ou vétérinaire qui proposent leur formation en 5 ans. Il existe un concours spécifique permettant de préparer le cursus ingénieur par la voie de l'apprentissage dans certaines écoles agronomiques. Les diplômés peuvent également intégrer l'une des écoles d'ingénieur en IAA publiques ou privées.


    Pour en savoir plus

    Publications ONISEP : 

    Bac STI2D, quelles poursuites d'études ?
    Collection Infosup, 2017, Onisep

    Les métiers de l'agroalimentaire
    Collection Parcours, 2019, Onisep