bac techno ST2S sciences et technologies de la santé et du social


Objectifs et débouchés

Les objectifs :

Le bac ST2S est destiné à préparer à la diversité des études supérieures débouchant sur des emplois techniques ou technico-adminiostratifs des secteurs paramédical ou social.

Les débouchés :

Les bacheliers ST2S peuvent envisager les métiers d'infirmier, d'assistant de service social ou d'éducateur. Ces formations sont en général accessibles sur concours.

En économie sociale et familiale, animation, secrétariat, les métiers envisagés sont : conseiller auprès d'une mairie, d'une structure d'accueil, animateur de quartier, assistant de direction, secrétaire dans un établissement médical ou médico-social. Il faut le plus souvent passer par un BTS, un DUT ou une formation complémentaire pratique (MC, FCIL).


Accès à la formation

En formation initiale, la préparation au bac techno dure deux ans en lycée : classe de première et de terminale.

Les élèves intéressés par le bac ST2S peuvent choisir l'enseignement d'exploration "Santé et social" en seconde.

Programme et organisation de la scolarité
  • Sciences et techniques sanitaires et sociales : législation sociale, cadre juridique, administratif et politique des structures sanitaires et sociales, professions paramédicales. Méthodes de travail et techniques professionnelles, traitement de l'information, communication et organisation : séquences pluridisciplinaires d'observation en entreprise.
  • Biologie et physiopathologie : l'organisation et les grandes fonctions de l'être humain, la terminologie médicale : maladies, prévention et traitement.

  • Poursuite des études
  • BTS et DUT des secteurs de la santé et du social
  • Diplômes d'État (DE), obligatoires pour les professions d'assistant de service social (DEASS), éducateur spécialisé (DEESS), éducateur de jeunes enfants (DEEJE), infirmier. C'est à ce dernier concours d'entrée que les bacs ST2S sont le mieux représentés.
  • Concours d'entrée de certaines écoles paramédicales et sociales (admission très sélective). Les écoles paramédicales requièrent des bases très solides dans les matières scientifiques tandis que l'entrée dans les instituts sociaux exige souvent une expérience en animation sociale. Des préparations existent, elles ne sont pas obligatoires mais souvent conseillées.
  • Pour celles et ceux qui veulent intégrer rapidement le monde du travail, une formation complémentaire d'une durée moyenne d'un an (FCIL, MC) dans le domaine du secrétariat médical ou médico-social facilite l'insertion.