Diplôme d'Etat d'assistant de service social


Objectifs et débouchés

Les objectifs :

La formation conduisant au DE d'assistant de service social forme des professionnels capables d'aider les personnes, les familles et les groupes rencontrant des difficultés, de faciliter leur adaptation à la société et de les aider à s'insérer socialement et professionnellement.

Par une approche globale, ils améliorent leurs condition de vie, les accompagnent dans toutes actions susceptibles de surmonter leurs difficultés, et tentent de développer leur propres capacités à restaurer leur autonomie et à faciliter leur place dans la société.

De plus, en complémentarité avec d'autres intervenants, ils contribuent aux actions de prévention, d'expertise et de lutte contre l'exclusion et au développement social.

Les débouchés :

Les titulaires du DE d'assistant de service social peuvent être employés par des structures diverses :

  • collectivités locales (département et communes)
  • Etat
  • établissements publics (hôpitaux ...)
  • organismes de protection sociale (sécurité sociale, allocations familiales, retraites)
  • entreprises industrielles et commerciales
  • associations du secteur sanitaire et social

  • Accès à la formation

    Les candidats sont sélectionnés sur dossier et entretien. A compter de la rentrée 2019 (ou 2020 si dérogation) le diplôme sera intégré à Parcoursup.

    Peuvent se présenter un dossier les titulaires :

  • du baccalauréat ou équivalent ;
  • d'un diplôme paramédical ou social au moins égal au niveau IV.
  • d'une attestation de réussite de l'examen de niveau organisé par la DRJSCS
  • Programme et organisation de la scolarité

    La formation partage un socle commun de compétences et de connaissances avec les autres Diplômes d'état de niveau licence. Les enseignements, d'une durée totale de 1740 heures, s'organisent autour de 4 domaines de formation :

  • Analyse des questions sociales (problèmes sociaux, les différents publics, le territoire)
  • Intervention professionnelle (prévention, médication, accès aux droits, développement de l'autonomie de la personne, relation d'aide ....)
  • Dynamiques interinstitutionnelles (fonctionnement des institutions, politiques sociales, travail en équipe, médiation, droit
  • Communication professionnelle (théorie de la communication, usage et pratique du numérique, conduite de réunion, écrits professionnels)
  • Les titulaires d'un diplôme en travail social de niveau III peuvent bénéficier d'allègement de formation.

    De même les titulaires d'un diplôme ou d'un titre au moins de niveau III peuvent être dispensés, dans la limite des 2/3, des unités de formation.

    La formation comprend également des stages d'une durée cumulée de 12 mois (dont un stage de 8 semaines effectué obligatoirement en 1re année). Ces stages professionnels sont effectués sur 2 ou trois sites qualifiants, sous la conduite d'un référent professionnel.


    Poursuite des études

    Poursuite d'étude possible en vue de préparer des diplômes d'encadrement : le DE d'ingénierie sociale, le certificat d'aptitude aux fonctions de directeur d'établissement ou de service d'intervention sociale (CAFDES), le certificat d'aptitude aux fonctions d'encadrement et de responsable d'unité d'intervention sociale (CAFERUIS).

    Le suivi d une formation particulière permet aux titulaires du DEASS d'exercer comme médiateur familial, délégué à la tutelle ou conseiller conjugal et familial, ou de travailler au service social du travail.


    Pour en savoir plus

    Publications ONISEP : 

    Les métiers du social
    Collection Parcours, 2015, Onisep