bac pro Technicien modeleur


Objectifs et débouchés

Les objectifs :

Le bac professionnel technicien modeleur forme des élèves à la fabrication des outillages, pour la mise en forme des matériaux. Ces outillages sont, par exemple, des moules, des maquettes ou encore des outils de découpe, qui doivent être adaptés à tous types de matériaux, durs ou souples (plastique, verre, métal...).

Au cours de sa formation, l'élève apprend à analyser les documents techniques qui décrivent les caractéristiques des outillages à réaliser et du produit à obtenir, afin d'établir les données numériques nécessaires à leur fabrication. Il s'initie aux logiciel de simulation mécanique grâce auxquels il réalise les plans des différentes parties de l'outillage. Quand les éléments constituant l'outillage sont définis fonctionnellement, dimensionnellement et géométriquement, il est entraîné à utiliser les logiciels de FAO pour établir et valider le processus de fabrication (fabrication des éléments et assemblage) en fonction du cahier des charges (délais de livraison, coût, qualité du produit...). Pour cela, il acquiert une bonne connaissance des techniques de moulage des matériaux, des procédés spécifiques (thermoformage, moulage des composites, moulage pour pièces en résine, mise en forme des céramiques), des machines à commande numérique, des techniques d'outillage rapides, des techniques et procédés d'usinage, d'assemblage et de finition, d'usinage à l'outil pour la coupe.

À ces savoirs techniques s'ajoutent des enseignements relatifs à l'organisation et à la gestion de production, à l'organisation de la qualité et aux méthodes de mesure et de contrôle des pièces d'essai.

Les débouchés :

Ces techniciens trouvent leur emploi le plus souvent dans de petites entreprises très spécialisées qui travaillent en sous-traitance pour l'automobile, l'aéronautique mais aussi pour toute l'industrie des biens d'équipement.


Accès à la formation
Ce bac pro se prépare en trois ans après la classe de troisième. Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également le préparer en 2 ans sous certaines conditions.

Programme et organisation de la scolarité
Enseignements professionnels
  • Analyse des besoins, production des données nécessaires à la fabrication des outillages, modélisation des liaisons et des actions mécaniques, cinématique, statique, hydrostatique, résistance des matériaux.
  • Mise en forme des matériaux : moulage, permanent ou non, procédés spécifiques.
  • Systèmes et techniques de fabrication : caractéristiques des systèmes de fabrication, machines, techniques de fabrication des outillages, techniques et procédés d'assemblage et de finition.
  • Usinage : usinage à l'outil coupant, agencement et gestion des outils et des porte-pièces.
  • Préparation de la fabrication : organisation du processus de fabrication, organisation des procédures.
  • Hygiène, sécurité, prévention des risques.
  • Communication et dialogue.
  • Qualité et contrôle.
  • Gestion de la production : ordonnancement, outils d'analyse et de décision, maintenance préventive, conditionnelle et corrective, maintenance des outillages.
  • Sous statut scolaire, l'élève est en stage pendant 22 semaines réparties sur les 3 années du bac pro.


    Examen

    Les élèves de ce bac pro se présentent obligatoirement aux épreuves du BEP intégré Modeleur maquettiste (facultatif pour les apprentis).


    Poursuite des études

    Le bac pro a pour premier objectif l'insertion professionnelle mais, avec un très bon dossier ou une mention à l'examen, une poursuite d'études est envisageable en BTS.


    Pour en savoir plus

    Publications ONISEP : 

    Les métiers de la mécanique
    Collection Parcours, 2014, Onisep