bac pro Gestion des milieux naturels et de la faune


Objectifs et débouchés

Les objectifs :

Le bac pro gestion des milieux naturels et de la faune forme des élèves à la surveillance et au suivi de l'évolution des espaces, des milieux et des dynamiques des populations sur un terrain donné.

Les connaissances acquises leur permettent de justifier des choix techniques d'intervention de génie écologique en fonction d'enjeux sociaux, économiques et environnementaux. Les divers enseignements leur donnent les capacités pour analyser les conditions de mise en œuvre d'une action de génie écologique, pour conduire des travaux d'entretien d'espaces naturels et de reconstitution d'écosystèmes, pour réaliser des actions de protection et surveillance de l'environnement. Ils acquièrent les techniques de mise en œuvre d'activités d'accueil du public et d'animation nature pour sensibiliser à l'environnement et à l'écologie.

Les débouchés :

Le travail est le plus souvent salarié avec une dominante d'emploi public, notamment dans les collectivités territoriales, au sein des structures gestionnaires d'espaces naturels protégés (réserves, parcs régionaux et nationaux, conservatoires et sites Natura 2000). Le secteur associatif peut recruter pour des missions essentiellement d'animation et de conduite de chantier.


Accès à la formation
Ce bac pro se prépare en trois ans après la classe de troisième. Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également le préparer en 2 ans sous certaines conditions.

Programme et organisation de la scolarité
Enseignements professionnels
  • Contexte d'une action de génie écologique : acquérir une méthodologie d'analyse par l'étude d'une action de génie écologique dans son contexte.
  • Caractéristiques des pratiques de génie écologique : analyser les éléments qui conditionnent tout projet et activité de génie écologique et justifier les choix des interventions techniques.
  • Organisation d'un chantier de génie écologique : organiser le travail de l'équipe dans le cadre du chantier et participer à sa gestion économique.
  • Travaux d'entretien d'espaces naturels et reconstitution d'écosystèmes : conduire des travaux de génie écologique en utilisant les équipements, matériels, outils adaptés.
  • Protection et valorisation des espaces et de la biodiversité : assurer le suivi de la biodiversité dans un objectif de veille environnementale.
  • Accueil du public et animation nature : valoriser les espaces naturels par la mise en œuvre d'actions d'accueil du public et d'animation nature.
  • Sous statut scolaire, l'élève est en stage pendant 22 semaines réparties sur les 3 années du bac pro.


    Examen

    Les élèves de ce bac pro se présentent obligatoirement aux épreuves du BEPA Travaux d'entretien de l'environnement (facultatif pour les apprentis).


    Poursuite des études

    Le bac pro a pour premier objectif l'insertion professionnelle mais, avec un très bon dossier ou une mention à l'examen, une poursuite d'études est envisageable en BTSA.