BTS Moteurs à combustion interne


Objectifs et débouchés

Les objectifs :

Le BTS MCI forme des spécialistes des moteurs quel qu'en soit l'usage. L'utilisation et la mise au point de bancs d'essais sont au coeur de la formation ; l'élève suit des enseignement de mécanique, technologie, et thermodynamique et connait les principales composantes des moteurs et équipements. Il maîtrise les techniques d'essais et de mesures, et sait utiliser les outils informatiques notamment de CAO (conception assistée par ordinateur).

L'élève apprend ainsi à conduire et à réaliser les essais de performances d'endurance, de comportement et d'environnement du moteur. Pour cela, il définit les essais et rédige les procédures pour l'expérimentation (déroulement des opérations à effectuer) et prépare les moteurs et/ou les organes et équipements (carburateurs, injecteurs, capteurs, calculateurs, etc.)... Il a les compétences nécessaires pour ensuite analyser et interpréter les résultats.

Lors de la conception d'un moteur, il établit le cahier des charges fonctionnel de son architecture, de ses organes et de ses équipements. Il définit et optimise cette architecture en intégrant les résultats d'expérimentation. Enfin, il sait adapter le moteur à une utilisation spécifique.

Les débouchés :

Le technicien supérieur en moteurs à combustion interne exerce son activité dans les entreprises industrielles concernées par les moteurs, de l'automobile aux groupes électrogènes en passant par les véhicules industriels, les locomotives, les navires, les engins de chantiers, les machines agricoles, les motopompes. Le plus souvent, il participe à la validation des solutions techniques avant leur industrialisation. L'étendue de ses compétences lui ouvre un large éventail d'emplois dans les bureaux d'études, les services technico-commerciaux, les bancs d'essais des grandes firmes automobiles, les sociétés de recherche et d'essais, les services publics (transports et énergies notamment), la construction de moteurs ou de matériel d'injection, les chantiers navals. Il peut occuper des postes de conducteur d'essais, technicien de mise au point ou contrôleur qualité.


Accès à la formation
Attendus nationaux de la plateforme d'inscription dans l'enseignement supérieur Parcoursup
  • S'intéresser aux métiers liés à la conception, la mise au point, l'optimisation et la maintenance des moteurs à combustion interne
  • Disposer de compétences pour travailler en équipe dans le cadre d'une démarche de projet
  • Disposer de capacités d'organisation et d'autonomie
  • Disposer de compétences scientifiques et technologiques pour Interpréter et exploiter les informations obtenues à partir d'essais, de test, de simulations, de réalisations
  • Disposer de compétences en matière de communication technique pour décrire une idée, un principe, une solution (produit, processus, système)
  • Disposer de compétences en matière d'expression écrite et orale y compris en anglais pour communiquer et argumenter
  • Accès

    Le BTS Moteurs à combustion interne est accessible à tout titulaire d'un baccalauréat : bac STI2D,  bac professionnel de la maintenance et de la réparation, bac S. Accès sur dossier, voire tests et/ou entretien.

    Programme et organisation de la scolarité
    En plus des enseignements généraux (français ; anglais ; mathématiques ; économie, gestion de l'entreprise ; physique appliquée, chimie), la formation comporte des enseignements professionnels :
     
  • étude de constructions et mécanique appliquée (7 heures 30 minutes hebdomadaires la 1re année, 7 heures 30 minutes hebdomadaires la 2e année)
  • technologie moteur (4 heures 30 minutes hebdomadaires la 1re année, 5 heures 30 minutes hebdomadaires la 2e année)
  • automatique et informatique industrielle (2 heures hebdomadaires la 1re année, 2 heures hebdomadaires la 2e année)
  • essais moteurs (8 heures hebdomadaires la 1re année, 8 heures hebdomadaires la 2e année)
  • Sous statut scolaire, l'élève est en stage pendant 4 à 6 semaines en fin de 1re année et 6 semaines en 2e année. Si le premier stage, est un stage d'observation, le second doit lui permettre de réaliser un projet technique lié au domaine des moteurs à comustion interne.


    Poursuite des études

    Le BTS est un diplôme conçu pour une insertion professionnelle. Cependant, avec un bon dossier ou une mention à l'examen, il est possible de poursuivre en licence professionnelle, en licence LMD ou en écoles d'ingénieurs (après une classe préparatoire technologie industrielle post-bac + 2).

    Après un an d'expérience professionnelle, son titulaire peut préparer le Diplôme d'expert automobile en bénéficiant de dispenses de certaines unités de formation.


    Pour en savoir plus

    Publications ONISEP : 

    Les métiers de l'automobile
    Collection Parcours, 2018, Onisep

    Bac STI2D, quelles poursuites d'études ?
    Collection Infosup, 2017, Onisep