BTS Management en hôtellerie restauration option B management d'unité de production culinaire


Objectifs et débouchés

Les objectifs :

Le diplôme vise à former des techniciens capables d'assumer la responsabilité d'un service d'hôtellerie ou de restauration, de fidéliser et de développer la clientèle. Au-delà des aptitudes pré-requises que la formation enrichit (curiosité, ouverture d'esprit, courtoisie, maîtrise de soi, etc.) celle-ci comprend des enseignements de français, de deux langues vivantes, d'économie et de gestion de l'hôtellerie. Elle inclut aussi une partie entrepreneuriale (formaliser un projet, de la définition du concept au montage financier en passant par l'étude de marché) et une partie pilotage (gestion de l'entreprise hôtelière).

En hôtellerie-restauration, les élèves acquièrent les compétences de base en restauration, en techniques culinaires et services en hébergement : gérer les stocks, le matériel dans une salle de restaurant et son bar, dans une cuisine ou dans un hôtel, répartir les tâches dans une salle de restaurant, une cuisine ou les différents services d'un hôtel (étages, réception, etc.).

L'option management d'unité de production culinaire forme aux techniques culinaires pour la restauration collective (entreprises, écoles, etc.), les restaurants ou les établissements de cuisine gastronomique : gérer les stocks, acheter les denrées, cuisiner pour servir à J+1, donc apprendre les techniques de conservation et de remontée en température, apprendre les différentes organisations logistiques. En sciences appliquées sont entre autres abordées l'hygiène des locaux, l'alimentation (nutrition, diététique) et les techniques de conservation.

Les débouchés :

Le ou la titulaire d'un BTS Management en hôtellerie restauration peut exercer son activité dans une petite entreprise d'hôtellerie restauration, une unité de production de services d'un grand groupe, un cabinet de conseil en ingénierie ou dans une entreprise de l'industrie agroalimentaire ayant un service de distribution où ses compétences seront valorisées (démonstration de produits, usage des matériels spécifiques ...).

le diplomé peut débuter comme chef de partie, second de cuisine, avant d'accéder à des postes d'encadrement ou de direction.


Accès à la formation
Attendus nationaux de la plateforme d'inscription dans l'enseignement supérieur Parcoursup
  • S'intéresser aux métiers de la restauration et de l'hôtellerie
  • Disposer de compétences relationnelles propres aux métiers des services et de la relation client
  • Disposer de compétences pour travailler en équipe dans le cadre d'une démarche de projet
  • Disposer de capacités d'organisation et d'autonomie
  • Disposer de compétences en matière de communication écrite et orale
  • Disposer de compétences dans au moins deux langues vivantes étrangères, dont l'anglais comme langue obligatoire
  • Être capable d'adopter des comportements et des codes professionnels
  • Accès

    Le BTS MHR est accessible à tout titulaire d'un baccalauréat et particulièrement : bac techno STHR, bac pro commercialisation et services en restauration, bac pro cuisine. Pour les autres bacheliers, le passage par une année préalable de mise à niveau est obligatoire.

    Accès sur dossier, voire tests et/ou entretien.

    Programme et organisation de la scolarité
    En plus des enseignements généraux (communication et expression française, 2 langues vivantes), la formation comporte des enseignements professionnels :
     
  • Enseignement d'économie et gestion hôtelière (13 h hebdomadaires en 1re année, 11 h hebdomadaires en 2e année) :
  • entrepreneuriat et pilotage de l'entreprise hôtelière (EPEH) : recrutement, environnement économique et du travail, sources du droit du travail, processus décisionnel, démarche budgétaire, analyse de l'activité du service, démarche entrepreneuriale, choisir un mode de gestion et une forme juridique, etc.
  • management de l'entreprise et mercatique des services (MEHMS) : système d'information mercatique (SIM), marketing stratégique, valorisation et commercialisation de l'offre, management des équipes, gestion de la relation client, etc.
  • conduite du projet entrepreneurial.
  • Enseignement d'hôtellerie restauration (12 h hebdomadaires en 1re année, 13 h hebdomadaires en 2e année)
  • Sciences et technologies culinaires (STC) : cet enseignement occupe une place essentiel dans la formation (3 h hebdomadaires en 1re année, 11 h hebdomadaire en 2e année)
  • Sciences en hôtellerie restauration (SHR)
  • Sciences et technologies de services en restauration (STSR)
  • Ingénierie en hôtellerie restauration (IHR)
  • Sciences et technologies de services en hébergement (STSH)
  • Sous statut scolaire, l'élève est en stage de 16 semaines dont 12 consécutives.


    Poursuite des études

    Le BTS est un diplôme conçu pour une insertion professionnelle. Cependant avec un bon dossier ou une mention à l'examen, il est possible de poursuivre en licence professionnelle ou en école spécialisée hôtellerie-restauration.


    Pour en savoir plus

    Publications ONISEP : 

    Les métiers de l'hôtellerie et de la restauration
    Collection Parcours, 2018, Onisep

    Les métiers du goût et des saveurs
    Collection Parcours, 2018, Onisep

    Les métiers du tourisme
    Collection Parcours, 2019, Onisep


    Site : www.hotellerie-restauration.ac-versailles.fr

    Le centre de ressources nationales hôtellerie-restauration (CRNHR) propose en accès libre de nombreuses ressources sur les formations de la filière ainsi que des témoignages et des informations sur les métiers