BTSA Aquaculture


Objectifs et débouchés

Les objectifs :

Ce BTSA forme les élèves à la gestion d'une entreprise aquacole. La formation est axée en premier lieu sur l'étude des milieux aquatiques naturels et artificiels et sur la connaissance des espèces d'élevage. L'élève est capable de mener toutes les étapes d'une production aquacole : sélection des géniteurs, reproduction, alimentation, suivi de l'état sanitaire, analyse des conditions d'élevage, utilisation des équipements, opérations de tri et d'abattage, conditionnement des animaux. Qu'il s'agisse d'une production en eau douce ou en milieu marin, en milieu naturel ou en bassins, l'élève est sensibilisé aux impacts de son activité sur l'environnement et au suivi de la qualité de l'eau. L'aspect économique est l'autre volet important de cette formation. L'élève est formé à la gestion d'entreprise, à l'utilisation d'outils de gestion et de comptabilité. Il apprend à réaliser des diagnostics qui prennent en compte à la fois l'aspect technique, financier, réglementaire et environnemental de l'activité d'élevage. Il est capable de faire des choix ou de formuler des conseils pour adapter la production au marché et aux contraintes de l'exploitation.

Les débouchés :

La plupart des titulaires du BTSA se dirigent vers les entreprises aquacoles, bien souvent d'abord comme salariés. Ils sont techniciens dans des organismes de recherche, chargés de production, cadres techniques ou agent commercial dans les secteurs para-aquacoles (producteurs d'aliments, ateliers de transformation, aquariologie, animaleries, etc.). Ils peuvent s'installer à leur compte comme pisciculteur ou conchyliculteur et gérer leur propre exploitation ou travailler dans des secteurs plus singuliers comme la culture d'algues, l'élevage de crustacés, l'aquariophilie marine ou la pêche continentale ou en estuaire.


Accès à la formation
Attendus nationaux de la plateforme d'inscription dans l'enseignement supérieur Parcoursup
  • S'intéresser aux écosystèmes aquatiques en lien avec les enjeux sociétaux et environnementaux.
  • S'intéresser à l'ensemble des activités de productions animales ou végétales en milieu aquatique marin ou continental.
  • Disposer de compétences dans les disciplines scientifiques et technologiques : biologie, physique-chimie.
  • Disposer de compétences en matière de communication technique pour décrire un processus, un système, une stratégie, une solution.
  • Disposer de capacités de prise de décisions, d'organisation et d'autonomie.
  • Disposer de compétences en matière d'expression écrite et orale pour communiquer et argumenter.
  • Disposer de compétences collaboratives et d'animation d'équipe.
  • Accès

    Le BTSA aquaculture est accessible à tout titulaire d'un baccalauréat : bac pro productions aquacoles ou cultures marines, bac STAV, autre bac technologique, bac S. Accès sur dossier, voire tests et/ou entretien.

    Programme et organisation de la scolarité
    En plus des enseignements généraux (français, documentation, langue vivante, éducation socioculturelle, EPS, mathématiques, informatique), la formation comporte des enseignements professionnels
     
  • Sciences économiques, sociales et de gestion : acteurs et fonctionnement du secteur aquacole, cadre réglementaire, gestion du travail, comptabilité, diagnostic économique et financier de l'entreprise, élaboration et suivi de projet (4h45 hebdomadaires)
  • Biologie - Ecologie : cycle de l'eau, écosystèmes aquatiques naturels, qualité d'un cours d'eau (2h15 hebdomadaires)
  • Physique - Chimie : propriétés et qualité de l'eau, analyse d'eau (1h15 hebdomadaires)
  • Sciences et techniques des équipements : ouvrages aquacoles, batiments, station de pompage, digues, systèmes hydrauliques, thermiques, électriques, maintenance (1h30 hebdomadaires)
  • Aquaculture : savoirs fondamentaux sur les espèces élevées, conduite de production aquacole en milieu naturel et en milieu artificiel, reproduction et sélection, alimentation, pathologie (5h45 hebdomadaires)
  • Certains thèmes sont abordés dans le cadre de cours pluridisciplinaires. La formation comprend aussi un accompagnement du projet personnel et professionnel (APPP) et un module d'initiative locale (MIL) dont le contenu est proposé par l'équipe pédagogique.

    Sous statut scolaire, l'élève est en stage de 12 à 16 semaines réparties sur les 2 années dont 10 prises sur la scolarité. Le stage principal est de 8 semaines minimum dans une exploitation aquacole. Un stage de 4 semaines minimum doit être réalisé avant l'entrée en seconde année dans une structure en amont ou en aval de l'aquaculture.


    Examen

    Statistiques de réussite : 72.7 % par voie scolaire ; 65.4 % en apprentissage


    Poursuite des études

    Le BTSA est un diplôme conçu pour une insertion professionnelle. Cependant, les titulaires de ce diplôme peuvent poursuivre leurs études, le plus souvent en licence professionnelle ou même en licence générale. Les meilleurs étudiants peuvent aussi suivre une classe préparatoire en un an, ATS bio, et présenter les concours agronomiques et vétérinaires pour rejoindre l'une des écoles publiques d'ingénieur ou vétérinaire qui propose la formation en 5 ans. Il existe un concours spécifique permettant de préparer le cursus ingénieur par la voie de l'apprentissage dans certaines écoles agronomiques. Les diplômés peuvent également intégrer une école privée d'ingénieur de l'agriculture.


    Pour en savoir plus

    Publications ONISEP : 

    Les métiers de l'agriculture et de la forêt
    Collection Parcours, 2017, Onisep