CAP Menuisier installateur


Objectifs et débouchés

L'élève doit maîtriser le cycle 4 du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, à savoir les langages pour penser et communiquer ; les méthodes et outils pour apprendre ; la formation de la personne et du citoyen ; les systèmes naturels et les systèmes techniques ; les représentations du monde et l'activité humaine.

[paragraphe]

Les objectifs :

Le titulaire de ce CAP est spécialisé dans la pose d'éléments en bois et matériaux dérivés : portes, fenêtres, parquets, escaliers, lambris, bibliothèques, agencement de magasins... Il s'intéresse égalementaux travaux d'isolation et d'étanchéité. Les enseignements portent sur le dessin technique, la connaissance des matériaux et des produits de fnition (bois, contreplaqués, panneaux de particules agglomérées, produits stratifés... ; peintures, vernis, fongicides). La formation professionnelle inclut la fabrication d'éléments (usinage, montage et fnition), leur installation sur chantier en respectant les règles de sécurité, ainsi que le contrôle qualité.

Les débouchés :

L'emploi correspond aux activités d'installation les plus courantes du métier de menuisier. Le secteur économique correspond aux entreprise de 2e transformation du bois qui installent des ouvrages de menuiserie, aménagement et agencement en bois et matériaux dérivés ou associés. Le titulaire de ce CAP exercera ses activités au sein d'entreprises des secteurs de la menuiserie et de l'agencement.

Programme et organisation de la scolarité

La formation comporte des enseignements généraux obligatoires : français, histoire-géographie ; enseignement moral et civique; mathématiques-sciences (sciences physiques ou sciences appliquées) selon la spécialité de CAP), éducation physique et sportive, prévention santé-environnement), et langue vivante selon la spécialité de CAP, des enseignements facultatifs : langue vivante, arts appliqués et cultures artistiques. Ces enseignements couvrent environ la moitié de l'emploi du temps hebdomadaire.

Les enseignements technologiques et professionnels représentent un peu plus de la moitié de l'emploi du temps. Ils concernent les enseignements suivants : l'entreprise et son environnement (intervenants, types d'entreprises et de marchés...), la communication technique (expression graphique dont plans et dossiers techniques, normes de représentation dont coupes, tracés, schémas, cotation de fabrication, outils informatisés dont logiciels de DAO, motifs décoratifs et connaissance des styles...), les ouvrages (menuiseries extérieures et intérieures dont châssis, portes, fenêtres, volets, portails, placards, parquets, escaliers... ; système de conception et de construction des ouvrages, liaisons, composants et quincailleries, ouvrages anciens...), les matériaux et produits et leurs caractéristiques physiques et mécaniques (bois, matériaux et produits en plaques, produits de calfeutrement, de fixation et de finition, anomalies du bois...), les procédés et processus de réalisation (mouvements de la machine, réglages, procédés d'usinage et coupe, assemblage et montage, finition, manutention et transport, techniques de poses et de fixation, organisation...), la santé et la sécurité au travail, le contrôle et la qualité, la maintenance des matériels, les enjeux énergétiques et environnementaux, l'accessibilité du cadre bâti.

La période de formation en milieu professionnel est de 14 semaines (pour les élèves qui ne sont pas en apprentissage). Deux semaines s'y ajoutent pour la préparation des attestations de Sauveteur Secouriste du Travail (SST) et de Prévention des Risques liés à l'Activité Physique (PRAP), et éventuellement pour la formatin à un Certificat d'Aptitude à la Conduite En Sécurité (CACES).


Examen

Le diplôme est délivré aux candidats qui ont eu la moyenne à l'ensemble des unités du diplôme ainsi qu'aux épreuves professionnelles, en l'absence de note éliminatoire. L'évaluation peut être réalisée sous la forme d'un examen terminal ou prendre la forme d'un CCF (contrôle en cours de formation).


Poursuite des études

Le CAP débouche sur la vie active mais il est possible, sous certaines conditions, de poursuivre des études en 1 an avec une mention complémentaire (MC) ou en 2 ans en bac professionnel ou en brevet professionnel (BP).


Pour en savoir plus

Site : www.artisans-du-batiment.com

Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (Capeb)


Site : www.compagnons-du-devoir.com

Compagnons du Devoir et du Tour de France


Site : www.metiers-btp.fr

Observatoire des métiers du BTP : tendances, chiffres, métiers, formations...

Publications ONISEP :

Les métiers du bâtiment et des travaux publics
Collection Parcours, 2016