CAP Constructeur bois


Objectifs et débouchés

L'élève doit maîtriser le cycle 4 du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, à savoir les langages pour penser et communiquer ; les méthodes et outils pour apprendre ; la formation de la personne et du citoyen ; les systèmes naturels et les systèmes techniques ; les représentations du monde et l'activité humaine.

Les objectifs :

L'objectif de ce CAP : savoir fabriquer et poser des structures en bois ou matériaux dérivés, qui assurent la solidité de l'ensemble d'un bâtiment (en construction ou en rénovation). Il peut s'agir de charpentes, de poutres, de murs, de planchers, de lambris, d'escaliers, etc. Les élèves apprennent à lire des plans, à partir desquels ils effectuent le tracé des pièces à réaliser. Ils sont formés aux techniques de fabrication en atelier (taille des pièces à l'aide de machines, assemblage par vis ou clous) et à l'installation des structures sur chantier. La connaissance des bois et des produits de préservation et de fnition est au programme.

Les débouchés :

Le constructeur bois prépare et met en oeuvre sur chantier les ouvrages en bois et dérivés. Il exercera au sein d'entreprises des secteurs de la charpente et de la construction bois.

Programme et organisation de la scolarité

La formation comporte des enseignements généraux obligatoires : français, histoire-géographie ; enseignement moral et civique; mathématiques-sciences (sciences physiques ou sciences appliquées) selon la spécialité de CAP), éducation physique et sportive, prévention santé-environnement), et langue vivante selon la spécialité de CAP, des enseignements facultatifs : langue vivante, arts appliqués et cultures artistiques. Ces enseignements couvrent environ la moitié de l'emploi du temps hebdomadaire.

Les enseignements technologiques et professionnels représentent un peu plus de la moitié de l'emploi du temps. Ils concernent les enseignements suivants : le monde de l'entreprise, la communication technique (dossiers de construction et documents techniques, croquis et tracé, logiciels de DAO, motifs décoratifs...), la conception des ouvrages et leur construction (types d'ossatures et de charpentes, menuiseries et revêtements, assemblages...), les types et caractéristiques physiques et mécaniques des matériaux et produits (bois et dérivés, isolants, produits de fixation...), les procédés et processus de réalisation (usinage, coupe, assemblage et montage, finition, manutention et transport, levage..), la santé et la sécurité au travail, les procédés de contrôle et la qualité, la maintenance des matériels, les enjeux énergétiques et environnementaux, l'accessibilité du patrimoine bâti.

La période de formation en milieu professionnel est de 14 semaines (pour les élèves qui ne sont pas en apprentissage). Deux semaines s'y ajoutent : préparation des attestations de Sauveteur Secouriste du Travail (SST) et de Prévention des risques liés à l'Activité Physique (PRAP). Eventuellement : préparation au CACES utilisé dans la profession.


Examen

Le diplôme est délivré aux candidats qui ont eu la moyenne à l'ensemble des unités du diplôme ainsi qu'aux épreuves professionnelles, en l'absence de note éliminatoire. L'évaluation peut être réalisée sous la forme d'un examen terminal ou prendre la forme d'un CCF (contrôle en cours de formation).


Poursuite des études

Le CAP débouche sur la vie active mais il est possible, sous certaines conditions, de poursuivre des études en 1 an avec une mention complémentaire (MC) ou en 2 ans en bac professionnel ou en brevet professionnel (BP).


Pour en savoir plus

Site : www.artisans-du-batiment.com

Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (Capeb)


Site : www.ffbatiment.fr

Fédération française du bâtiment (FFB)


Site : www.metiers-btp.fr

Observatoire des métiers du BTP : tendances, chiffres, métiers, formations...

Publications ONISEP :

Les métiers du bâtiment et des travaux publics
Collection Parcours, 2016