CAP Menuisier aluminium-verre


Objectifs et débouchés

L'élève doit maîtriser le cycle 4 du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, à savoir les langages pour penser et communiquer ; les méthodes et outils pour apprendre ; la formation de la personne et du citoyen ; les systèmes naturels et les systèmes techniques ; les représentations du monde et l'activité humaine.

[paragraphe]

Non défini

Les débouchés :

Selon sa spécialisation et les ouvrages qu'il réalise, il est appelé coupeur, façonnier, monteur techni-verrier, poseur, menuisier métallique, menuisier PVC, fenestrier, façadier, vérandaliste. Il peut travailler dans de grandes entreprises, des unités de fabrication et de pose, des entreprises moyennes. De nombreux artisans interviennent dans ce secteur.

Les objectifs :

Spécialiste de la fabrication et de la pose de fenêtres, vitrines de magasins, vérandas..., le titulaire de ce diplôme exerce en atelier et sur chantier. Il intervient dans la construction, la réhabilitation, l'aménagement et la décoration de bâtiments destinés aux habitations, aux locaux professionnels ou recevant du public, aux aménagements urbains...

En atelier, ses activités sont liées à la découpe, l'usinage, le façonnage et à l'assemblage de matériaux (aluminium, verre, matériaux de synthèse...) comme la fabrication de vitrages isolants. Sur un chantier, ses activités sont liées à la manutention, l'installation ou la réparation d'ouvrages à base d'aluminium et de produits verriers comme des vitrines de magasin ou des vérandas. Il peut également réaliser des aménagements intérieurs : miroirs, pare-douches pour salle de bains, hublots de piscine...

Programme et organisation de la scolarité

La formation comporte des enseignements généraux obligatoires : français, histoire-géographie ; enseignement moral et civique; mathématiques-sciences (sciences physiques ou sciences appliquées) selon la spécialité de CAP), éducation physique et sportive, prévention santé-environnement), et langue vivante selon la spécialité de CAP, des enseignements facultatifs : langue vivante, arts appliqués et cultures artistiques. Ces enseignements couvrent environ la moitié de l'emploi du temps hebdomadaire.

Les enseignements technologiques et professionnels représentent un peu plus de la moitié de l'emploi du temps. Ils concernent les enseignements suivants :

  • les méthodes de débit (tronçonnage, cisaillage, découpe).
  • L'usinage des pièces par fraisage, perçage, meulage, polissage
  • L'assemblage par soudage, collage, ou en utilisant vis, rivets, boulons
  • Ils étudient également les ouvrages de la profession : les menuiseries, les portails, les vérandas, les volets, les cloisons, les miroirs, leur mode de construction et leur fonctionnement (leurs dimensions, leurs formes, les jeux entre les pièces)

    Au programme en sciences physiques, l'étude des matériaux utilisés : aluminium, matériaux de synthèse, produits verriers, vitrages de synthèse, acier, inox, caoutchoucs de synthèse. Les élèves connaissent les procédés d'obtention des produits, la compatibilité des matériaux entre eux, les contraintes d'utilisation. Ils choisissent le matériau adapté au domaine d'emploi.

    Les élèves apprennent les différentes étapes de fabrication et de pose des ouvrages. Ils sont formés au respect de l'environnement, de la réduction des besoins en énergie et du développement durable.

    Ils apprennent aussi à lire un plan d'architecte, un plan de définition, de détail, et connaissent les conventions de représentation du bâtiment.

    La période de formation en milieu professionnel est de 14 semaines (pour les élèves qui ne sont pas en apprentissage). 2 semaines s'y ajoutent pour la préparation des attestations de Sauveteur Secouriste du Travail (SST), de Prévention des Risques liées à l'Activité Physique (PRAP) et/ou de certificats d'aptitude à la conduite d'engins de sécurité (CACES).


    Examen

    Le diplôme est délivré aux candidats qui ont eu la moyenne à l'ensemble des unités du diplôme ainsi qu'aux épreuves professionnelles, en l'absence de note éliminatoire. L'évaluation peut être réalisée sous la forme d'un examen terminal ou prendre la forme d'un CCF (contrôle en cours de formation).

    Unités professionnelles
     
  • Analyse d'une situation professionnelle, coeff. 4.
  • Fabrication d'un ouvrage simple, coeff. 9 (dont 1 pour la VSP).
  • Pose, installation et maintenance d'un ouvrage, coeff. 4.
  • Unités générales
     
  • Français et histoire géographie, coeff. 3.
  • Mathématiques-sciences, coeff. 2.
  • Education physique et sportive, coeff. 1.
  • Epreuve facultative : langue vivante (seuls les points au-dessus de 10 sont pris en compte).


    Poursuite des études

    Le CAP débouche sur la vie active mais il est possible, sous certaines conditions, de poursuivre des études en 1 an avec une mention complémentaire (MC) ou en 2 ans en bac professionnel ou en brevet professionnel (BP).

    Après ce CAP les élèves peuvent se spécialiser en préparant une mention comlémentaire (MC), un bac pro ou un brevet professionnel (BP).


    Pour en savoir plus

    Site : www.cap-btp.com

    Présentation des métiers et des CAP du bâtiment et des Travaux Publics


    Site : www.capeb.fr

    Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment : actualité, chiffres et analyses, découverte des métiers...


    Site : www.ffbatiment.fr

    Fédération française du bâtiment : actualité, présentation des métiers, perspectives d'évolution...