CAP Vêtement de peau


Objectifs et débouchés

Les objectifs :

En CAP Vêtement de peau, l'élève se forme à toutes les opérations relatives à la fabrication d'un vêtement de cuir : prise de mesure, patronage, coupe, couture.

A partir des documents techniques dont il dispose (cahier des charges, par exemple), il apprend à analyser la chronologie des opérations de fabrication. Les enseignements sur le produit, les matières d'oeuvre et les cours de réalisation lui permettent de préparer et organiser ensuite son travail tant du point de vue des matériaux, des équipements que des matériels nécessaires à la fabrication du produit. Il apprend à assembler, monter, surpiquer, doubler, repasser un vêtement en cuir et maîtrise les opérations de finition et de conditionnement.

Tout au long de son apprentissage, l'élève sait contrôler le produit et est capable de proposer des solutions techniques mais aussi esthétiques en cas de malfaçons. L'élève s'initie à la maintenance de premier niveau des matériels, le plus souvent automatisés ou informatisés (machines à coudre industrielles, matériel de découpage ou de matelassage, par exemple). Il est également sensibilisé aux coûts de production, aux évolutions techniques et technologiques et connaît les normes et le vocabulaire liés à son domaine d'activité.

Les débouchés :

Le secteur du vêtement en cuir et en fourrure présente essentiellement un caractère artisanal et regroupe principalement de petites entreprises de moins de 50 salariés qui sont surtout situés en Ile-de-France. Ce secteur a perdu, en 10 ans, près de 50 % de ses entreprises et de ses effectifs. La France est très largement concurrencée par l'Asie (Chine, Turquie, Inde et Pakistan) mais aussi par l'Europe, principalement l'Italie, qui est aussi notre principal client.

Le titulaire du CAP Vêtement de peau exerce le plus souvent dans un atelier sur des équipements spécifiques à la confection des vêtements de cuir de moyenne et haute gamme. Le travail est segmenté. L'ouvrier(ière) occupe, par exemple, un poste de coupeur(euse), de mécanicien(ne) en confection cuir et peaux ou d'agent de finition et ne réalise qu'une partie du modèle. Quelques ouvriers(ières) qualifié(e)s travaillent à domicile en sous-traitance pour le compte d'une entreprise. Dans ce cas, ils confectionnent un modèle complet.

Beaucoup plus rarement encore, le titulaire du CAP Vêtement de peau exerce son activité dans une maison de haute couture mais uniquement pour la réalisation complète de modèles de collection. Celle-ci sous-traite aux entreprises la confection de modèle en petites séries.

Enfin, après un stage chez un professionnel gantier, il a aussi la possibilité de travailler chez un gantier.

aimer le travail de précision.

Non défini.

Programme et organisation de la scolarité
Enseignements techniques et professionnels :
 
  • définition du produit : identification des composants du vêtement, des matériaux employés ou encore des solutions technologiques à envisager. Classification des étapes de la réalisation. Evaluation des proportions et localisations des points essentiels pour obtenir des formes. Sélection des mesures utiles à la confection ;
  • connaissance des matières d'oeuvre : étude des origines, appellations et propriétés physiques et chimiques des matériaux utilisés dans la confection d'un vêtement (fils, étoffes, cuir). Choix de l'intervention technique nécessaire au découpage, au piquage, au repassage, etc. Déchiffrage des étiquettes d'entretien, etc. ;
  • réalisation : connaissance, utilisation et maintenance des matériels (machines à coudre industrielle, matériels de découpage, de repassage, de matelassage, de traçage, etc.). Sécurité et risques professionnels. Procédés de préparation et de fabrication (lire et traduire un dessin technique, maîtrise des techniques d'assemblage ou de boutonnage, par exemple) ;
  • gestion des réalisations : notion de coût de production et contrôle de la qualité ;
  • atelier et environnement : identification de la structure d'un atelier ou d'une entreprise, les différentes fonctions et qualification du personnel, droit du travail, etc. ;
  • communication : notions de relations humaines, vocabulaire technique, intégration dans une équipe, etc. ;
  • arts appliqués : histoire du costume et notamment du vêtement féminin et des grandes périodes de mutations stylistiques. Approche de la mode contemporaine. Mise au point esthétique d'une proposition (définition de la demande et réalisation du projet).
  • La période de formation en milieu professionnel est de 12 semaines (pour les élèves qui ne sont pas en apprentissage).


    Examen

    L'examen de validation du CAP Vêtement de peau comporte des unités générales et des unités professionnelles.


    Poursuite des études

    Ce diplôme a pour vocation l'insertion professionnelle.

    Cependant, pour compléter sa formation, il est possible, sous certaines conditions, de préparer une mention complémentaire en 1 an (MC) ou une formation d'initiative locale (FCIL).

    Avec un très bon dossier scolaire, le titulaire de ce CAP peut poursuivre ses études vers un bac professionnel métiers du cuir ou métiers de la mode, en 2 ans.


    Pour en savoir plus
    Adresses utiles :

    Conseil national du cuir
    109 rue du Faubourg Saint-honoré
    75008 Paris

    Site : www.ctc.fr

    Centre technique du cuir, chaussure, maroquinerie, (CTC)


    Site : www.forthac.fr

    FORTHAC

    Organisme national des fonds de la formation professionnelle et de l'observatoire des métiers pour entreprises des branches chaussure, couture, cuirs et peaux, entretien textiles et location d'articles textiles, habillement (dont ganterie), maroquinerie, textile