CAP Transports par câbles et remontées mécaniques


Objectifs et débouchés

L'élève doit maîtriser le cycle 4 du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, à savoir les langages pour penser et communiquer ; les méthodes et outils pour apprendre ; la formation de la personne et du citoyen ; les systèmes naturels et les systèmes techniques ; les représentations du monde et l'activité humaine.

Une bonne condition physique et la pratique du ski sont nécessaires. Il doit aussi s'adapter aux conditions spécifiques de la montagne, qui impliquent de travailler par tous les temps.

Non défini

Non défini

Les objectifs :

Les élèves apprennent à mettre en service et à contrôler régulièrement une installation de transport par câbles (téléski, télésiège, télécabine, funiculaire¿). Au programme aussi : l'accueil des clients, la maintenance des équipements (réparation en cas de panne, rénovation¿) l'assemblage des éléments d'une remontée mécanique. La formation met l'accent sur l'utilisation des équipements informatiques permettant de conduire ou de dépanner une installation. Les élèves doivent passer le brevet de conduite des appareils et le certificat d'évacuation délivrés par la profession.

Les débouchés :

Le/la diplomé/e exerce ses activités dans des entreprises spécialisées dans le montage ou sociétés des remontées mécaniques.

La personne peut d'abord être recrutée comme employé de remontées mécaniques et aider le conducteur à faire fonctionner l'installation. Après avoir fait ses preuves, l'employé peut devenir conducteur de remontées mécaniques ; il est alors responsable du fonctionnement et de la maintenance de son installation.

Pendant la saison d'été il existe quelques opportunités d'emploi de câbliste, pour l'exploitation et le débardage du bois par câble en conditions difficiles, essentiellement en milieu montagnard.


Accès à la formation

Ce CAP se prépare en 2 ans après la 3e , ou 1 an après un premier diplôme (autre CAP, bac professionnel...) ou une 2de professionnelle, sous statut scolaire ou par apprentissage.

Programme et organisation de la scolarité

La formation comporte des enseignements généraux obligatoires : français, histoire-géographie ; enseignement moral et civique; mathématiques-sciences (sciences physiques ou sciences appliquées) selon la spécialité de CAP), éducation physique et sportive, prévention santé-environnement), et langue vivante selon la spécialité de CAP, des enseignements facultatifs : langue vivante, arts appliqués et cultures artistiques. Ces enseignements couvrent environ la moitié de l'emploi du temps hebdomadaire.

Les enseignements technologiques et professionnels représentent un peu plus de la moitié de l'emploi du temps. Ils concernent les enseignements suivants :

  • Analyse fonctionnelle et structurelle : dessin technique, shématisation, analyse des parties mécaniques...
  • Mécanique : notions de force et d'action mécanique, résistance des matériaux...
  • Technologie : le câble (constitution, les différents types de câble et leurs différences), procédés d'assemblage, technologies des systèmes automatisés, contrôle et mesure...
  • Automatisme : analyse d'un système automatisé, notions sur l'Automate Programmable Industriel
  • Electrotechnique : commande et signalisation, force motrice, sécurité électrique...
  • Maintenance : objectifs et formes de maintenance, comportement des matériels...
  • Travaux sur câble : réglementation et emploi
  • Sécurité : règles générales d'hygiène et de sécurité, règles de sécurité liées aux remontées mécaniques.
  • L'entreprise et son environnement
  • Tous les candidats sont invités à passer les brevets de conduite des appareils délivrés par la profession et le cerficat d'évacuation.

    La période de formation en milieu professionnel est de 16 semaines (pour les élèves qui ne sont pas en apprentissage) en station.


    Examen

    Le diplôme est délivré aux candidats qui ont eu la moyenne à l'ensemble des unités du diplôme ainsi qu'aux épreuves professionnelles, en l'absence de note éliminatoire. L'évaluation peut être réalisée sous la forme d'un examen terminal ou prendre la forme d'un CCF (contrôle en cours de formation).

    Domaine professionnel
     
  • réalisation, technologie , coeff. 10.
  • préparation et mise en oeuvre , coeff. 6.

  • Poursuite des études

    Ce CAP débouche sur la vie active mais il est possible, sous certaines conditions, de poursuivre des études en 2 ans en bac professionnel.

    A noter que le bac pro maintenance des équipements industriels est un diplôme de plus en plus demandé dans les grandes stations et éventuellement le bac pro métiers de l'électricité et de ses environnements connectés.


    Pour en savoir plus

    Publications ONISEP :

    Les métiers du transport et de la logistique
    Collection Parcours, 2016