CAP Réparation des carrosseries


Objectifs et débouchés

L'élève doit maîtriser le cycle 4 du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, à savoir les langages pour penser et communiquer ; les méthodes et outils pour apprendre ; la formation de la personne et du citoyen ; les systèmes naturels et les systèmes techniques ; les représentations du monde et l'activité humaine.

allergie aux solvants

Les objectifs :

Ce CAP forme à la réparation des carrosseries et à l'étude des matériaux les constituant, métaux, matériaux composites. Cette activité consiste essentiellement à démonter, réparer et remonter les éléments de carrosserie. En atelier, les élèves apprennent à démonter les pièces, éléments de sellerie ou de verrouillage. Ils remettent la tôle en forme, posent le mastic et préparent les éléments pour la peinture. Ils apprennent aussi à assembler les éléments, par exemple à l'aide de la soudure, et à remplacer les vitrages. Une fois la réparation terminée, ils procèdent à des contrôles, vérifient les éléments de la structure par exemple les soubassements. Les enseignements professionnels portent notamment sur les circuits électriques, électroniques ou hydrauliques des véhicules, le dessin technique, la sécurité et la santé au travail. L'aspect lié à l'accueil de la clientèle est également abordé.

Les débouchés :

Atelier général de réparation de carrosserie, concessionnaires de marque, dans un atelier de parc automobile public ou privé.

Programme et organisation de la scolarité

La formation comporte des enseignements généraux obligatoires : français, histoire-géographie ; enseignement moral et civique; mathématiques-sciences (sciences physiques ou sciences appliquées) selon la spécialité de CAP), éducation physique et sportive, prévention santé-environnement), et langue vivante selon la spécialité de CAP, des enseignements facultatifs : langue vivante, arts appliqués et cultures artistiques. Ces enseignements couvrent environ la moitié de l'emploi du temps hebdomadaire.

Les enseignements technologiques et professionnels représentent un peu plus de la moitié de l'emploi du temps. Ils concernent les enseignements suivants : analyse fonctionnelle et structurelle y compris lecture de la représentation d'un élément et/ou d'un mécanisme ; les véhicules et leur réparation : le véhicule et ses équipements, les matériaux, les assemblages, la réparation des carrosseries ; les fonctions de l'activité de service : communication, organisation de la réparation, qualité, prévention des risques professionnels et tri sélectif des déchets.

La période de formation en milieu professionnel est de 12 semaines (pour les élèves qui ne sont pas en apprentissage).


Examen

Le diplôme est délivré aux candidats qui ont eu la moyenne à l'ensemble des unités du diplôme ainsi qu'aux épreuves professionnelles, en l'absence de note éliminatoire. L'évaluation peut être réalisée sous la forme d'un examen terminal ou prendre la forme d'un CCF (contrôle en cours de formation).


Poursuite des études

Le CAP débouche sur la vie active mais il est possible, sous certaines conditions, de poursuivre des études en 1 an avec une mention complémentaire (MC) ou en 2 ans en bac professionnel ou en brevet professionnel (BP).


Pour en savoir plus

Publications ONISEP :

Les métiers de l'automobile
Collection Parours, 2018


Site : www.metiersdelauto.com

Association Nationale pour la Formation Automobile (ANFA)


Site : www.autorecrute.com/metiers

Site spécialiste de l'emploi automobile : les métiers de l'automobile