CAP Arts de la broderie


Objectifs et débouchés

Les objectifs :

La première étape dans la fabrication d'une broderie consiste à transcrire son dessin sur un calque et à réaliser son piquage. Ensuite, la brodeuse procède au ponçage du tissu dans le cas d'une broderie à la main ou sur machine guidée à la main.

Puis elle fixe le dessin, appelé poncif, sur le matériau à broder et réalise l'entoilage à l'aide d'épingles ou de colle pour renforcer l'ouvrage.

Dans le cas de la broderie sur machine automatisée, la brodeuse prépare au préalable le programme codé, procède ensuite au réglage des machines et aux essais de points.

Elle réalise la broderie en se conformant à la fiche technique, utilise des fils colorés, parfois des perles, des paillettes et du rhodoïd pour des robes de mariée par exemple. Elle assure des effets de relief et réalise des incrustations. Elle peut poser aussi des cannetilles (fil d'or ou d'argent), de la dentelle et des galons.

Lorsque l'ouvrage est achevé, elle effectue d'éventuelles retouches et procède aux finitions c'est-à-dire au démontage, au repassage et à l'apprêt de la broderie.

Les débouchés :

Les broderies sont présentes partout mais les débouchés dans l'art de la broderie sont toutefois restreints aux ateliers de haute couture, de prêt-à-porter, de décoration, du linge de maison et de l'ameublement.

La broderie main est exécutée dans quelques ateliers de création artisanale dont la majorité se trouvent à Paris. La broderie mécanique guidée à la main est plus utilisée pour le prêt-à-porter et les tissus d'ameublement.

Programme et organisation de la scolarité

Enseignements technologiques et professionnels :

Arts appliqués et culture artistique

Histoire de la broderie

Connaissance des matériaux et matière d'oeuvre

Communication technique

Outils, machines et procédés de broderie : au choix, broderie main, broderie machine guidée main ou broderie machine automatisée

Hygiène, sécurité et ergonomie

Contrôle des fabrication et qualité

Enseignements facultatifs :
 
  • atelier d'expression artistique
  • atelier d'expression physique et sportive
  • 12 semaines de formation en milieu professionnel.


    Examen
    Enseignements général :
     
  • Français, histoire-géographie : coeff. 3
  • Mathématiques, sciences : 2 h, coeff. 2
  • Langue vivante : 20 min., coeff. 1
  • Education physique et sportive : coeff. 1
  • Enseignement professionnel :
     
  • Réalisation d'une broderie : coeff. 11
  • Arts appliqués et histoire de la broderie : coeff. 5

  • Poursuite des études

    Le BMA Broderie peut constituer une poursuite d'études : cette formation permet d'approfondir et de perfectionner les techniques étudiées en CAP et de développer la créativité, indispensable à l'exercice du métier.

    L'élève peut également poursuivre sa formation par un bac pro dans le secteur de la mode.


    Pour en savoir plus

    Publications ONISEP :

    Les métiers de la mode et du luxe
    Collection Parcours, 2014


    Site : www.metiersdart-artisanat.com

    Société d'encouragement aux métiers d'art (SEMA)