CAP Conducteur d'engins : travaux publics et carrières


Objectifs et débouchés

L'élève doit maîtriser le cycle 4 du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, à savoir les langages pour penser et communiquer ; les méthodes et outils pour apprendre ; la formation de la personne et du citoyen ; les systèmes naturels et les systèmes techniques ; les représentations du monde et l'activité humaine.

Les objectifs :

Ce CAP est centré sur les travaux de terrassement et de nivellement (aplanissement du terrain avant la construction) : débroussaillage, déplacement de grosses tranchées quantités de terre ou de pierres, creusement de tranchées. Les élèves apprennent à conduire et entretenir différents engins (pelle mécanique, tractopelle, niveleuse...). Ils étudient la lecture de plans de terrassement et la topographie (pour reporter les dimensions d'un ouvrage sur le terrain). La formation porte aussi sur la mécanique (réparation d'engins), la résistance des sols et la sécurité au travail.

Les débouchés :

Il peut travailler dans des entreprises de travaux publics, de terrassement, de génie civil ou d'exploitation de carrières. Il peut être amené à se déplacer loin de chez lui en fonction des chantiers.

Programme et organisation de la scolarité

La formation comporte des enseignements généraux obligatoires : français, histoire-géographie ; enseignement moral et civique; mathématiques-sciences (sciences physiques ou sciences appliquées) selon la spécialité de CAP), éducation physique et sportive, prévention santé-environnement), et langue vivante selon la spécialité de CAP, des enseignements facultatifs : langue vivante, arts appliqués et cultures artistiques. Ces enseignements couvrent environ la moitié de l'emploi du temps hebdomadaire.

Les enseignements technologiques et professionnels représentent un peu plus de la moitié de l'emploi du temps. Ils concernent les enseignements suivants : les engins, équipements et outils (chargeuses, tractopelles, niveleuses, camions et accessoires de levage...), les éléments d'un engin (fonctionnement du moteur, de la transmission, des circuits électriques, hydrauliques et de freinage), les classification et caractéristiques mécaniques des sols et les matériaux utilisés, les méthodes et matériels pour l'implantation et le contrôle (alignement, nivellement...), pour l'extraction et le terrassement, pour le transport de l'engin et le déplacement de matériaux. S'y ajoutent la communication technique, la santé et sécurité au travail, l'entretien et la maintenance des matériels, les enjeux énergétiques et environnementaux.

La période de formation en milieu professionnel est de 14 semaines (pour les élèves qui ne sont pas en apprentissage). S'y ajoutent deux semaines pour la formation valant dispense de CACES.


Examen

Le diplôme est délivré aux candidats qui ont eu la moyenne à l'ensemble des unités du diplôme ainsi qu'aux épreuves professionnelles, en l'absence de note éliminatoire. L'évaluation peut être réalisée sous la forme d'un examen terminal ou prendre la forme d'un CCF (contrôle en cours de formation).


Poursuite des études

Le CAP débouche sur la vie active mais il est possible, sous certaines conditions, de poursuivre des études en 1 an avec une mention complémentaire (MC) ou en 2 ans en bac professionnel ou en brevet professionnel (BP).


Pour en savoir plus

Site : www.metiers-btp.fr

Observatoire des métiers du BTP : tendances, chiffres, métiers, formations...

Publications ONISEP :

Les métiers du bâtiment et des travaux publics
Collection Parcours, 2016