CAP Boucher


Objectifs et débouchés

Les objectifs :

Il doit :
 
  • connaître les viandes des bovins, ovins, porcins, caprins, équidés, volailles et gibiers ;
  • acquérir les techniques professionnelles utiles à l'achat et à la vente des viandes et produits tripiers ;
  • mettre en valeur et vendre les produits.
  • Les débouchés :

    Boucher préparateur qualifié ou ouvrier professionnel qualifié ou de fabrication dans les entreprises artisanales, la grande distribution, les grossistes, les entreprises industrielles ou les collectivités.

    Le métier connaît actuellement un pénurie de candidats alors que l'âge moyen des employés et artisans du secteur est élevé. Le nombre de postes à pourvoir dans le secteur est estimé à 6 000 en Ile de France.

    Programme et organisation de la scolarité
    Enseignement technique et professionnel
     
  • approvisionnementet organisation : réception des produits, entreposage, suivi des stocks, prise de commande, vérification des produits, produits et transformation, filière viande, traçabilité des produits ;
  • transformation des produits : contenu nutritionnel des viandes et abats, préparation des produits (découper, séparer, désosser, parer, éplucher, parer une volaille), transformation (trancher, couper, hacher, préparation de produits tripiers), finition (mise en forme, bardage et ficelage) ;
  • préparation à la vente, commercialisation : organisation espace de vente, vérification des produits, étiquetage, service et conseil à la clientèle, décoration ;
  • équipements et locaux professionnels : nettoyage et désinfection des locaux, contrôle des appareils et des dispositifs de sécurité, équipement matériel, tenue professionnelle, organisation du plan de travail, outillage, stockage des déchets, fonctionnement des chambres froides.
  • Formation en entreprise : 16 semaines.


    Examen

    6 épreuves obligatoires et une épreuve facultative de langue vivante.

    Domaines professionnels :
     
  • Approvisionnement, organisation et environnement professionnel, coeff. 4.
  • Transformation des produits, coeff. 8.
  • Préparation à la vente, commercialisation, coeff. 2.

  • Poursuite des études

    Ce CAP est conçu pour permettre une insertion directe dans la vie active.

    Néammoins, la poursuite d'études est possible pour compléter sa formation en préparant une mention complémentaire (MC) ou un brevet professionnel (BP).

    Pour acquérir un niveau plus élevé, à condition d'avoir un bon niveau scolaire, il est également possible de poursuivre en bac pro.


    Pour en savoir plus

    Site : www.metiers-alimentation.ac-versailles.fr

    Le centre de ressources nationales métiers de l'alimentation propose en accès libre de nombreuses ressources sur les formations de la filière ainsi que des témoignages et des informations sur les métiers

    Publications ONISEP :

    Les métiers du goût et des saveurs
    Collection Parcours, 2018