BTS Pilotage de procédés


Objectifs et débouchés

Les objectifs :

Le technicien supérieur de Pilotage des Procédés se verra confier des missions de conduite d'une ligne de production depuis la mise en service, le réglage et l'optimisation de la ligne. Il devra encadrer les personnels de production depuis la mise en service, le réglage et l'optimisation de la ligne. Il devra encadrer les personnels de production et s'assurer de la qualité du produit. Le cas échéant, il devra modifier les différents paramètres qui garantiront la validité du produit en regard des exigences du client et des normes en vigueur.

Parmi les fonctions occupées, on peut citer celles de chef d'atelier, technicien de fabrication, assistant-ingénieur ou technicien qualité en production.

Les débouchés :

Le BTS "pilotage de procédés" offre des débouchés industriels très diversifiés dans les domaines suivants : la chimie de base, la pétrochimie, les industries pharmaceutique, cosmétique ou agroalimentaire, le traitement des eaux, la plasturgie, la métallurgie ou la cimenterie, les papiers - cartons, le textile ou le caoutchouc.

Programme et organisation de la scolarité

En plus des enseignements généraux (culture générale et expression, langue vivante - anglais, management, langue vivante 2), la formation comporte des enseignements professionnels :

Mathématiques (3 heures)

Physique - chimie (5 heures)

Enseignement technologique en anglais (1 heure)

Co-enseignement physique - chimie - technologie (1 heure)

Activités professionnelles (15 heures en 1è année, 14 heures en 2è année)

Stage professionnel (4 semaines en 1è année, 6 semaines en 2è année)

Accompagnement personnalisé (2 heures)

L'enseignement professionnel constitue le point fort de la formation avec environ 50% du volume horaire. Du principe des opérations de fabrication à l'organisation de la production, l'ensemble des connaissances professionnelles nécessaires au technicien est abordé.

Le volume horaire hebdomadaire des enseignements est de 33 heures au total.

Deux stages industriels obligatoires sont prévus durant la formation :

* un stage d'observation d'une durée de quatre semaines, situé en fin de première année de formation,

* un stage d'action d'une durée de six semaines, situé durant la senconde année de formation. L'étudiant sera intégré à une unité de production et sera ainsi placé dans une situation propice à la mise en application des connaissances.


Examen

Les épreuves et coefficients à l'examen sont les suivants :

* E1 Culture générale et expression : écrit de 4 heures, coefficient 3

* E2 Langue vivante - Anglais : CCF, coefficient 3

* E3 Mathématiques et Physique chimie :

E31 Mathématiques : CCF, coefficient 3

E32 Physique - chimie : CCF, coefficient 3

* E4 QHSSE : durée 4 heures, coefficient 4

* E5 Conduite de processus :

E51 Pilotage de la production : CCF, coefficient 6

E52 Analyse et gestion de la production : CCF, coefficient 3

* E6 Rapport d'activités en milieu professionnel : épreuve orale d'une heure, coefficient 6


Poursuite des études

Le BTS "Pilotage de procédés" est normalement conçu pour une intégration immédiate en milieu industriel. Néanmoins, une poursuite d'études dans certaines licences professionnelles (formations universitaires d'une année avec stage de longue durée) est parfaitement envisageable.

On peut indiquer les licences professionnelles qui proposent une spécialisation en gestion de production, en génie des procédés, en contrôle des procédés etc.


Pour en savoir plus

Site : www.uic.fr , Union des industries chimiques