bac pro Technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques


Objectifs et débouchés

Les objectifs :

Le bac pro technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques forme des élèves à la maintenance préventive et corrective des installations énergétiques et climatiques. L'élève apprend à intervenir sur des installations de tous types et de toutes tailles : appareils de climatisation (individuels ou collectifs), appareils sanitaires, chaudières, énergies renouvelables, etc. Il acquiert les techniques nécessaires pour réaliser des missions de maintenance, de dépannage, de mise au point et/ou de mise en service d'installations. Les connaissances acquises au cours du bac pro lui permettent de travailler en équipe sous l'autorité du responsable de site et d'intervenir de façon permanente sur une grande installation (réseau de chaleur, centrale de production, grand bâtiment tertiaire, etc.). Enfin, lors de la formation, l'élève est préparé à s'adapter à des équipements caractérisés notamment par une grande diversité et des évolutions technologiques rapides.

Les débouchés :

Le bachelier peut travailler dans les entreprises ayant un service de maintenance, dépannage ou SAV (service après-vente), les entreprises spécialisées en exploitation et maintenance, les constructeurs d'équipements énergétiques et climatiques...


Accès à la formation

Ce bac pro se prépare en trois après la classe de troisième. Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également le préparer en 2 ans sous certaines conditions.

Programme et organisation de la scolarité
Enseignements professionnels
  • Analyse scientifique et technique d'une installation : prise en charge du dossier, intervention, communication.
  • Mathématiques et sciences physiques.
  • Travaux pratiques de sciences physiques : électricité, mécanique, acoustique, optique, chimie.
  • Préparation d'intervention : repérage, planification, choix du matériel, organisation, sécurité, etc.
  • Intervention de maintenance préventive et corrective : mesures, réglages, mise en route, etc.
  • Réalisation d'une tuyauterie de remplacement : essais, réglages, contrôles, relevés et enregistrements de l'intervention...
  • Sous statut scolaire, l'élève est en stage pendant 22 semaines réparties sur les 3 années du bac pro. Pendant la période de formation en milieu professionnel, l'élève intervient sur des ouvrages de type industriel intégrant des techniques de mise en œuvre spécifiques. Il utilise des matériels d'intervention et des outillages professionnels.


    Examen

    Les élèves de ce bac pro se présentent obligatoirement aux épreuves du BEP Maintenance des systèmes énergétiques climatiques (facultatif pour les apprentis).


    Poursuite des études

    Le bac pro a pour premier objectif l'insertion professionnelle mais, une inscription en BTS est envisageable avec un très bon dossier ou de droit avec une mention à l'examen, particulièrement dans un BTS du même champ professionnel.


    Pour en savoir plus

    Site : http://www2.cndp.fr/

    Site web du centre national de documentation pédagogique


    Site : http://www.ffie.fr/

    Site web de la fédération française des entreprises de génie électrique et énergétique


    Site : http://www.metiers-electricite.com/

    Site web dédié aux métiers de l'électricité et de la climatisation