BTS Maintenance des systèmes option B systèmes énergétiques et fluidiques


Objectifs et débouchés

Les objectifs :

Le BTS MS forme des spécialistes de la maintenance et apporte aux élèves des compétences technologiques, organisationnelles et relationnelles. Les enseignements pluritechnologiques (électrotechnique, mécanique, automatique, hydraulique) rendent l'élève capable de détecter une panne, de diagnostiquer les dysfonctionnements, d'établir le plan de réparation et d'assurer la remise en service de l'installation.

Pour la maintenance des systèmes énergétiques et fluidiques, l'élève est formé pour intervenir sur des systèmes associant des technologies très diverses en mobilisant un ensemble étendu de connaissances, notamment celles liées aux lois et principes scientifiques. Il étudie le fonctionnement des installations dans les applications variées tels que le chauffage, la climatisation, le froid, le sanitaire et les systèmes des énergies renouvelables (cogénération, pompes à chaleur, etc.).

Les débouchés :

Pour la maintenance des systèmes énergétiques et fluidiques, le métier s'exerce dans les grandes entreprises de production industrielle, les PME/PMI de production industrielle, les entreprises spécialisées en maintenance. Aujourd'hui, les entreprises sont de plus en plus appelées à travailler sur de nouveaux systèmes, à expérimenter de nouvelles machines pour être plus à même de répondre à la demande croissante de diversification énergétique des marchés mondiaux dans un contexte de mondialisation, de haute technologie et de révolution énergétique, et dans le cadre du développement durable et des énergies renouvelables.


Accès à la formation

La moitié des candidats provient d'un bac pro et plus de 2 sur 5 d'un bac techno industriel.

Programme et organisation de la scolarité
En plus des enseignements généraux (culture générale et expression, langue vivante, mathématiques, physique et chimie), la formation comporte des enseignements professionnels :
 
  • étude pluritechnologique des systèmes (10 heures hebdomadaires la 1re année, 10 heures hebdomadaires la 2e année)
  • organisation de la maintenance (3 heures hebdomadaires la 1re année, 2 heures hebdomadaires la 2e année)
  • techniques de maintenance, conduite, prévention (7 heures hebdomadaires la 1re année, 8 heures hebdomadaires la 2e année)
  • Un accompagnement personnalisé de 120 heures est proposé sur les deux années.

    Sous statut scolaire, l'élève est en stage d'immersion pendant 4 semaines en fin de 1re année et 6 semaines au 1er semestre de la 2e année. Le stage s'effectue dans des entreprises exerçant des activités de maintenance de biens (pour l'option systèmes de production et l'option systèmes éoliens) et celle de maintenance et de conduite d'installation énergétique (pour l'option systèmes énergétique et fluidique). Le stage de 2e année doit permettre de réaliser une étude et réalisation de maintenance en entreprise.


    Poursuite des études

    Le BTS est un diplôme conçu pour l'insertion professionnelle. Cependant, avec un bon dossier ou une mention à l'examen, il est possible de poursuivre en licence LMD (mention sciences pour l'ingénieur par exemple) ou en écoles d'ingénieurs (éventuellement après une CPGE Classe préparatoire technologie industrielle post bac + 2 type ATS).


    Pour en savoir plus

    Publications ONISEP :

    Les métiers de l'énergie
    Collection Parcours, 2016

    Les métiers de l'industrie aéronautique et spatiale
    Collection Parcours, 2017

    Texte de référence selon source EDUSCOL


    Site : eduscol.education.fr/sti/textes/referentiel-bts-maintenance-des-systemes