CAP Aéronautique option systèmes


Objectifs et débouchés

L'élève doit maîtriser le cycle 4 du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, à savoir les langages pour penser et communiquer ; les méthodes et outils pour apprendre ; la formation de la personne et du citoyen ; les systèmes naturels et les systèmes techniques ; les représentations du monde et l'activité humaine.

Non défini

Les objectifs :

La formation s'appuie sur des enseignements technologiques et pratiques communs aux trois options (avionique, structure, systèmes). Ce socle de connaissances permet de comprendre comment est construit un avion et comment il fonctionne, techniquement. Les cours portent sur la construction aéronautique, la mécanique, la technologie des aéronefs... Les travaux pratiques en atelier sont l'occasion pour les élèves d'apprendre à utiliser les outils (scie à ruban, perceuse...) et d'acquérir la maîtrise des gestes professionnels. Ils effectuent des opérations d'assemblage et de réparation. Les trois options (l'élève choisit dès le début) se distinguent par des savoir-faire plus spécifiques : opérations sur les systèmes embarqués (mécaniques, électriques, hydrauliques, pneumatiques...) pour l'option systèmes. Ces systèmes assurent des fonctionnalités de l'appareil (protection gel et pluie, éclairage, circuit oxygène, trains, moteurs...). Ils ont appris aussi à utiliser les matériels de piste pour effectuer les opérations de « servicing » (graissage, pleins, gonflage...).

Les débouchés :

Le titulaire de ce CAP trouve des débouchés comme mécanicien/ne de systèmes avioniques dans les domaines d'activités de la construction de la maintenance et de l'exploitation des aéronefs (avions, hélicoptères...). Il ou elle est embauché(e) dans les entreprises de l'aéronautique : constructeur, compagnies aériennes, ateliers de maintenance, sociétés d'assistance technique, sous-traitants, équipementiers, structures associatives, services publics (défense, protection civile...). Il ou elle exerce ses activités en piste, dans un hangar, dans un atelier ou dans un laboratoire.

Programme et organisation de la scolarité

La formation comporte des enseignements généraux obligatoires : français, histoire-géographie ; enseignement moral et civique; mathématiques-sciences (sciences physiques ou sciences appliquées) selon la spécialité de CAP), éducation physique et sportive, prévention santé-environnement), et langue vivante selon la spécialité de CAP, des enseignements facultatifs : langue vivante, arts appliqués et cultures artistiques. Ces enseignements couvrent environ la moitié de l'emploi du temps hebdomadaire.

Les enseignements technologiques et professionnels représentent un peu plus de la moitié de l'emploi du temps. Ils concernent les enseignements suivants :

  • Description fonctionnelle, structurelle et comportementale des systèmes et éléments d'aéronef et des outillages spécifiques : lire un plan technique et le traduire en vision 3D, description du fonctionnement des systèmes, comportement des systèmes mécaniques (caisson central, voilure) et résistance des matériaux, comportement des systèmes électroniques,
  • Principes du vol, propulsion : vol horizontal, en virage, en montée et en descente ; rôle, description et fonctionnement des différents moteurs,
  • Documentation technique : architecture de la documentation ; documentation technique constructeur ; dossier de construction, maintenance et réparation ; procédure de maintenance ; manuel de réparation structural, manuel de maintenance, de révision des équipements, des pièces détachées, de dépannage, de câblage (autant de manuel pour repérer une pièce, une procédure),
  • Étude des matériaux et produits associés : les différents matériaux utilisés, la corrosion (principe, causes et protection ; les produits d'interposition et d'étanchéité), les essais des matériaux,
  • Les procédés de production, de construction et de maintenance : mesures de sécurité (aéronef et atelier), les outils, l'usinage, les différentes techniques, procédés de fabrication de pièces métalliques en tôle, méthode de positionnement et d'accostage de pièces ou d'éléments de structure métalliques et/ou composites, méthodes de réglage mécanique, précautions, techniques et règles de mise en oeuvre des câbles électriques et connecteurs, technique de fabrication et de montage des harnais, technique de pose et dépose d'équipements, techniques de soudage, de brassage fort et tendre et de collage, technique de manutention et de stockage des aéronefs ou éléments,
  • Technologie : technologie de l'aéronef, technologie mécanique, technologie électrique, technologie électronique,
  • La qualité : l'organisation et la gestion de la qualité, causes et effets de la non qualité, le management de la qualité, implication dans la démarche qualité,
  • La communication professionnelle ; les bases de la communication, la relation en entreprise, la valorisation de l'image de l'entreprise.
  • La période de formation en milieu professionnel est de 12 semaines (pour les élèves qui ne sont pas en apprentissage).


    Examen

    Le diplôme est délivré aux candidats qui ont eu la moyenne à l'ensemble des unités du diplôme ainsi qu'aux épreuves professionnelles, en l'absence de note éliminatoire. L'évaluation peut être réalisée sous la forme d'un examen terminal ou prendre la forme d'un CCF (contrôle en cours de formation).


    Poursuite des études

    Le CAP débouche sur la vie active mais il est possible, sous certaines conditions, de poursuivre des études en 1 an avec une mention complémentaire (MC) ou en 2 ans en bac professionnel ou en brevet professionnel (BP).


    Pour en savoir plus

    Publications ONISEP :

    Les métiers de l'industrie aéronautique et spatiale
    Collection Parcours, 2017