CAP Conducteur d'installations de production


Objectifs et débouchés

L'élève doit maîtriser le cycle 4 du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, à savoir les langages pour penser et communiquer ; les méthodes et outils pour apprendre ; la formation de la personne et du citoyen ; les systèmes naturels et les systèmes techniques ; les représentations du monde et l'activité humaine.

[paragraphe]

[paragraphe]

Les objectifs :

Le titulaire du CAP conducteur d'installations de production est formé pour organiser sa production depuis la préparation et le réglage jusquà la mise en production et l'approvisionnement. La conduite d'un équipement de production s'appuie sur des connaissances sur le mode normal de fonctionnement. Il apprend à intervenir durant les opérations de production quand il faut corriger les dérives ou alerter en cas de dysfonctionnement ou conduire une production en mode dégradé. Il doit être capable d'assurer la maintenance de premier niveau. Il doit connaître les règles d'hygiène, de santé, de sécurité et d'environnement. L'ensemble de ses compétences lui permet de participer à l'optimisation des opérations.

Les débouchés :

Le CIP intervient au sein d'une équipe d'opérateurs coordonnés par un pilote de ligne de production ; il a en charge un équipement dont il assure la conduite selon des modes opératoires élaborés. Le métier concerne tous les secteurs industriels dont les processus sont automatisés ou coordonnés : industries de transformation, d'élaboration et de conditionnement. Le CIP intervient dans les secteurs de l'agroalimentaire, la pharmacie, la cosmétologie, la transformation des pâtes papiers et cartons, l'électronique, la production et la transformation des métaux, la sidérurgie, l'automobile, l'industrie textile, cuirs et peaux, la céramique, la transformation des déchets...

Programme et organisation de la scolarité

La formation comporte des enseignements généraux obligatoires : français, histoire-géographie ; enseignement moral et civique; mathématiques-sciences (sciences physiques ou sciences appliquées) selon la spécialité de CAP), éducation physique et sportive, prévention santé-environnement), et langue vivante selon la spécialité de CAP, des enseignements facultatifs : langue vivante, arts appliqués et cultures artistiques. Ces enseignements couvrent environ la moitié de l'emploi du temps hebdomadaire.

Les enseignements technologiques et professionnels représentent un peu plus de la moitié de l'emploi du temps. Ils concernent les enseignements suivants : l'analyse fonctionnelle et structurelle des systèmes de production (chaine d'énergie et chaine d'information), l'analyse des systèmes mécaniques -étude et comportements (modélisation des systèmes mécaniques, identification des énergies en présence lors d'un mouvement, rendement...), l'informatique industrielle et automatique (GPAO et outils d'interface machines, automatisation des systèmes et gestion des énergies électrique, pneumatique, hydraulique, description du fonctionnement d'un automatisme et outils associés...), l'organisation et la gestion de production (décodage du taux de rendement synthétique -TRS- sur un poste de travail, typologie des systèmes de production, ordonnancement de la production, méthode Kanban et techniques de suivi de production, indicateurs de performance...), la qualité et le contrôle dans le système de production, le management de l'accompagnement des personnels de production, la maintenance des équipements (types et niveaux de maintenance), le comportement du matériel (normes), la gestion du risque, les savoirs spécifiques propres au secteur d'activité.

La période de formation en milieu professionnel est de 12 semaines (pour les élèves qui ne sont pas en apprentissage).


Examen

Le diplôme est délivré aux candidats qui ont eu la moyenne à l'ensemble des unités du diplôme ainsi qu'aux épreuves professionnelles, en l'absence de note éliminatoire. L'évaluation peut être réalisée sous la forme d'un examen terminal ou prendre la forme d'un CCF (contrôle en cours de formation).


Poursuite des études

Le CAP débouche sur la vie active mais il est possible, sous certaines conditions, de poursuivre des études en 1 an avec une mention complémentaire (MC) ou en 2 ans en bac professionnel ou en brevet professionnel (BP).


Pour en savoir plus

Publications ONISEP :

Les métiers de l'agroalimentaire
Collection Parcours, 2014


Site : www.youtube.com/watch?v=8Hhpb5YzIIg

Présentation du CAP CIP par le lycée Le Chaptelier, Marseille