BTSA Gestion et maîtrise de l'eau


Objectifs et débouchés

Les objectifs :

Le titulaire de ce BTSA est formé à la réalisation de diagnostic technico-économique et environnemental de projet d'aménagement hydraulique.

Polyvalent, il possède des connaissances en hydrologie mais aussi, en biologie et en chimie pour tout ce qui concerne le traitement des eaux et leur contrôle qualité ; en agronomie, en géomatique et topométrie pour la gestion des ressources des sols et sous-sols ; en hydraulique et automatisme pour le suivi des équipements. Il est capable de réaliser des choix techniques et des analyses comparatives de systèmes hydrauliques en tenant compte des objectifs et des contraintes du projet.

Il sait analyser et interpréter des éléments de gestion économique et commerciale liés à des réalisations d'aménagement hydraulique. Il est sensibilisé aux techniques d'animation et d'échange pour communiquer de façon adaptée à ses différents interlocuteurs.

Les débouchés :

Le titulaire du BTSA Gemeau peut exercer son activité dans : les organisations professionnelles agricoles (conseil, développement, animation...), les collectivités territoriales (communes, départements, régions...), les sociétés ou les services administratifs impliqués dans l'aménagement, les entreprises de services (distribution d'eau, traitement des effluents), les exploitations et les entreprises agricoles (en tant que chef d'exploitation, associé ou salarié), et les entreprises agroalimentaires

Il occupe des fonctions de technicien, le plus souvent chargé d'études sur la qualité de l'eau, mais aussi sur les réseaux d'eau et d'assainissement. Il peut être conducteur de station d'épuration ou de traitement de l'eau potable ; technicien hydraulique urbaine ; technicien eau et assainissement pour le montage ou l'expertise de dossiers liés à la distribution de l'eau ; conseiller en gestion de l'eau ; technico-commercial en matériel d'irrigation ; chargé de relevés hydrologiques des cours d'eau ; ou technicien rivière.


Accès à la formation
Attendus nationaux de la plateforme d'inscription dans l'enseignement supérieur Parcoursup
  • Disposer d'un niveau scolaire équivalent au niveau baccalauréat. Les élèves inscrits en baccalauréat général, technologique ou professionnel sont les bienvenus. Même si la construction des BTSA est pluridisciplinaire, l'investissement à fournir sera plus ou moins important dans certaines disciplines selon les types de profils : les élèves titulaires d'un baccalauréat professionnel devront s'investir particulièrement dans l'étude des disciplines générales, tout en disposant d'acquis techniques si leur diplôme est lié au secteur du BTSA envisagé. A l'inverse, les élèves titulaires d'un baccalauréat général ou technologique devront travailler d'avantage les enseignements techniques professionnalisants
  • Disposer de capacités générales (expression, communication, ouverture sur le monde, communication de base dans une langue étrangère, mathématiques et informatique).
  • Disposer d'un intérêt pour les sujets liés à l'environnement, au cadre de vie, à l'exploitation des ressources naturelles et à l'aménagement des espaces et de la nature dans le respect de l'environnement et du cadre réglementaire. Ces formations peuvent mener à des métiers techniques du secteur de l'aménagement et à des métiers du paysage, de la nature, de l'eau et de la forêt à la fois dans le secteur privé et dans le secteur public. Le BTSA Gestion et maîtrise de l'eau (GEMEAU) permet d'exercer des emplois qui concernent les installations pour l'utilisation de l'eau par les humains ou pour l'irrigation des cultures, et des emplois liés à la gestion du milieu naturel (conseiller technico-économique, responsable de station de traitement de l'eau, chargé d'études, technico-commercial). Un intérêt est demandé pour les aménagements hydrauliques : conception et gestion d'un aménagement hydraulique, en lien avec l'eau, le territoire et la société ; participation aux expertises techniques sur la maîtrise de l'eau ; élaboration d'un projet hydrotechnique.
  • Accès

    Le BTSA GEMEAU est accessible à tout titulaire d'un baccalauréat : bac STAV, bac STI2D, bac S, bac pro travaux publics, gestion des pollutions etc. Accès sur dossier, voire tests et/ou entretien.

    Un quota de places est réservé aux bacheliers technologiques et professionnels.

    Les bacheliers technologiques ou professionnels ayant obtenu la mention « bien » ou « très bien » au bac sont admis de droit dans les formations du secteur cohérentes avec leur bac.

    Programme et organisation de la scolarité
    En plus des enseignements généraux (français, documentation, langue vivante, éducation socioculturelle, EPS, mathématiques, informatique), la formation comporte des enseignements professionnels :
     
  • Agronomie : cycle et circulation de l'eau, bilan hydrologique d'un territoire, bassin versant, caractéristiques hydriques d'un sol à l'échelle de la parcelle, état hydrique du sol, importance agronomique de l'eau à l'échelle de la plante, liens entre pratiques agricoles et ressources en eau (1h15 hebdomadaires)
  • Biologie-Ecologie : qualité biologique et microbiologique de l'eau, écosystèmes, mesures microbiologiques, mesure de perméabilité (1h30 hebdomadaires)
  • Physiques-Chimie : principaux équilibres chimiques, mesures physico-chimiques de terrain et de laboratoire, hydraulique, hydrodynamique (1h30 hebdomadaires)
  • Sciences économiques, sociales et de gestion : organisation de la gestion de l'eau, réglementation, contexte socio-historique, géopolitique et géographie de l'eau, les différents usages de l'eau (2h45 hebdomadaires)
  • Sciences et techniques des équipements, équipements hydrauliques : traitement de l'eau potable et des eaux usées, économie d'eau, techniques d'irrigation et d'assainissement agricole, systèmes de distribution d'eau potable, faisabilité technique, organisation et mise en oeuvre d'un projet hydrotechnique, besoins en eau et analyse d'un système hydraulique, analyse comparative en vue de choix d'équipements, conception et dessin assistés par ordinateur, mesures hydrauliques et électriques (débit, pression, ...), mesures hydrogéologiques, mesures de détection de fuites, mesures géotechniques (granulométrie ; compactage...), mesures de comptage (6h45 hebdomadaires)
  • Certains thèmes sont abordés dans le cadre de cours pluridisciplinaires. La formation comprend aussi un accompagnement du projet personnel et professionnel (APPP) et un module d'initiative locale (MIL) dont le contenu est proposé par l'équipe pédagogique.

    Sous statut scolaire, l'élève est en stage de 12 à 16 semaines de stages réparties sur les 2 années dont 10 prises sur la scolarité.


    Examen

    Statistiques de réussite : 77.4 % par voie scolaire ; 75.8 % en apprentissage


    Poursuite des études

    L'objectif de cette formation est l'insertion professionnelle. Toutefois les titulaires du BTSA sont de plus en plus nombreux à continuer leurs études.

    Ils s'orientent majoritairement vers la licence professionnelle dans les secteurs de l'électrohydraulique, la gestion des bassins versants, la qualité des eaux..., ou même vers une licence générale. Les meilleurs étudiants peuvent aussi poursuivre des études d'ingénieur : à l'ENGEES ou en présentant les concours agronomiques et vétérinaires pour rejoindre l'une des écoles publiques d'ingénieur ou vétérinaire après une classe préparatoire en un an, ATS bio. Il existe également un concours spécifique permettant de préparer le cursus ingénieur par la voie de l'apprentissage dans certaines écoles agronomiques. Les diplômés peuvent, enfin, intégrer une école privée d'ingénieur de l'agriculture


    Pour en savoir plus

    Publications ONISEP :

    Les métiers de l'environnement et du développement durable
    Collection Parcours, 2015

    Après le bac STI2D
    Collection Infosup, 2017


    Site : http://www.chlorofil.fr/diplomes-et-referentiels/formations-et-diplomes/btsa/gestion-et-maitrise-de-leau.html
    Site : http://agriculture.gouv.fr/Fiches-descriptives-BTSA