bac pro Conduite et gestion de l'entreprise hippique


Objectifs et débouchés

Les objectifs :

Le bac pro conduite des entreprises hippiques forme des élèves au pilotage et à la gestion des entreprises hippiques.

L'élève acquiert toutes les techniques liées à l'élevage (soins, alimentation, reproduction...) et à la valorisation du cheval (préentraînement, entraînement, enseignement de l'équitation, animation de randonnées équestres...). Il apprend également à commercialiser les produits et les services d'une entreprise : achat et vente de chevaux ; commerce de services dans le secteur des courses (facturation, contrat, choix du cheval en fonction de la course, choix du jockey...) et dans le secteur des loisirs-compétition (suivi de clientèle, gestion des réservations, activités d'animation, organisation d'événements équestres, choix de la compétition...). Il devient apte à entretenir les bâtiments, les matériels, les équipements et la prairie. Enfin, les enseignements de gestion lui permettent de piloter l'entreprise (planification des investissements, choix des activités en fonction de leur rentabilité), de la gérer au quotidien (comptabilité, gestion administrative courante), et d'encadrer une équipe (recrutement, planning).

Les débouchés :

Le bachelier peut occuper des postes en écurie de trot ou de galop, en établissement équestre ou en écurie de propriétaire.

Ce diplome, complété par un plan de professionnalisation personnalisé (PPP), permet l'obtention de la capacité professionnelle agricole (CPA) nécessaire pour obtenir les aides de l'État et s'installer comme jeune agriculteur.


Accès à la formation

Ce bac pro se prépare en trois après la classe de troisième. Les élèves titulaires de certains CAPA du même secteur peuvent également le préparer en 2 ans sous certaines conditions.

Programme et organisation de la scolarité
Enseignements professionnels
  • Pilotage de l'entreprise hippique : fonctionnement global, durabilité, diagnostic de la conduite de l'entreprise.
  • Filière équine : principaux éléments de la filière, place dans le contexte économique, relations entre les acteurs, réglementation et politiques publiques, débouchés.
  • Gestion de l'entreprise hippique : diagnostic financier, démarches d'installation, régimes fiscaux, organisation du travail, démarches de communication, clientèle.
  • Zootechnie-hippologie : caractéristiques biologiques, physiologiques et comportementales des chevaux permettant de raisonner les choix techniques pour gérer une cavalerie (alimentation, santé, génétique, reproduction, croissance) et le travail du cheval.
  • Gestion d'une cavalerie et des prairies associées : alimentation, santé, reproduction, bien-être des chevaux ; entretien de la prairie.
  • Travail du cheval : organisation du travail de sport et de loisirs (élaboration du programme de travail du cheval, préparation physique...), entraînement du cheval de course (techniques d'entraînement ; gestion des engagements, de la carrière du cheval ; transport...), éducation d'un poulain.
  • Choix, utilisation et maintenance des équipements, bâtiments et installations associées de l'entreprise hippique.
  • Sous statut scolaire, l'élève est en stage durant 22 semaines réparties sur les 3 années du bac pro.


    Examen

    Les élèves de ce bac pro se présentent obligatoirement aux épreuves du BEPA Cavalier-soigneur (facultatif pour les apprentis).


    Poursuite des études

    Ce bac professionnel est surtout destiné à l'insertion immédiate sur le marché du travail.


    Pour en savoir plus

    Publications ONISEP :

    Les métiers auprès des animaux
    Collection Parcours, 2015