bac pro Technicien outilleur


Objectifs et débouchés

Les objectifs :

Le bac pro technicien outilleur forme des élèves à fabriquer des outillages qui donnent forme aux métaux, plastiques et caoutchoucs pour réaliser différents objets de notre environnement quotidien (carrosseries de voitures, bouteilles plastiques...).

L'élève apprend à procéder aux analyses préalables nécessaires à la fabrication de l'outillage : à partir de son modèle numérique, de la pièce à produire, du cahier des charges et du processus opératoire, il sait repérer les éléments constitutifs, justifier les solutions proposées et formuler éventuellement des propositions destinées à améliorer les coûts, la qualité et les délais de fabrication.

Il est préparé à établir le programme de fabrication en identifiant les différentes étapes, en les ordonnant, et en désignant les meilleurs procédés (choix des outils, paramètres de coupe).

Il acquiert les techniques indispensables pour réaliser et assembler les éléments constitutifs de l'outillage avec des machines-outils (machines à commande numérique notamment).

Les compétences développées lui permettent de vérifier le bon fonctionnement et la conformité de l'outillage. Enfin, grâce à sa formation, il peut le modifier ou le réparer si besoin.

Les débouchés :

Le diplômé peut travailler dans des entreprises de construction d'outillages ou dans les services de fabrication ou de maintenance intégrés à d'autres entreprises de construction automobile, de l'aéronautique... Il peut participer à un groupe projet dans le cadre de la réalisation et de la mise au point des outillages. Il peut être amené à coordonner les travaux d'une petite équipe.


Accès à la formation

Ce bac pro se prépare en trois après la classe de troisième. Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également le préparer en 2 ans sous certaines conditions.

Programme et organisation de la scolarité
Enseignements professionnels
  • Construction : organisation de la production et des entreprises, analyse des données de définition des produits et des outillages, modélisation des liaisons et des actions mécaniques, cinématique, statique, hydrostatique, résistance des matériaux.
  • Mise en forme des matériaux : moulage des matériaux métalliques (coulée par gravitation, pression, centrifugation), et des matériaux plastiques (injection, extrusion-soufflage, compression), forgeage, estampage, matriçage, découpe, emboutissage.
  • Systèmes et techniques de fabrication : caractéristiques communes (performances et caractéristiques principales des machines, cinématique...), techniques de fabrication (usinage par étincelage, abrasion, outil coupant), techniques et procédés d'assemblage et de finition.
  • Usinage : usinage par outil coupant et par étincelage (typologie et classification des outils, procédés et techniques d'usinage associés).
  • Préparation de la fabrication des outillages ; qualité et contrôle.
  • Gestion de la production, maintenance.
  • Hygiène, sécurité et prévention des risques professionnels.
  • Communication.
  • Sous statut scolaire, l'élève est en stage pendant 22 semaines réparties sur les 3 années du bac pro. Ces stages doivent notamment lui permettre d'intervenir sur des systèmes récents dont ne disposent pas toujours les établissements de formation.


    Examen

    Les élèves de ce bac pro se présentent obligatoirement aux épreuves du BEP Production mécanique (facultatif pour les apprentis).


    Poursuite des études

    Le bac pro a pour premier objectif l'insertion professionnelle mais, avec un très bon dossier ou une mention à l'examen, une poursuite d'études est envisageable en BTS.