bac pro Bio-industries de transformation


Objectifs et débouchés

Les objectifs :

Le bac pro BIT forme des opérateurs en bio-industrie de transformation capable de prendre en charge les tâches liées à la conduite de lignes de fabrication ou de conditionnement semi-automatisées ou automatisées.

L'élève apprend à effectuer des opérations de montage, démontage et réglage des installations, à préparer et surveiller une ligne de production en tenant compte de la nature des matières premières et des instructions reçues. Il est entraîné à appliquer les mesures d'hygiène et de sécurité, à rendre compte de ses actions et des dysfonctionnements éventuels dans le cadre du respect du système assurance qualité de l'entreprise. Une partie de l'enseignement porte sur la surveillance des paramètres de production et le contrôle des produits au moyen de prélèvements et de mesures. Sont aussi enseignées les opérations de nettoyage et de désinfection des installations et la gestion des déchets.

Les débouchés :

Le diplômé travaille dans les industries agroalimentaire, cosmétique ou pharmaceutique. Selon le secteur ou la taille de l'entreprise, il peut occuper des emplois de conducteur de production ou de technicien de fabrication. Il peut exercer son activité en travail posté et en horaires décalés.


Accès à la formation

Ce bac pro se prépare en trois après la classe de troisième.

Programme et organisation de la scolarité
Enseignements professionnels
  • Connaissance des produits et des matières premières : biochimie, microbiologie, étude des aliments (lait, viande, végétaux...), mécanisme d'évolution des produits (oxydation, brunissement...), travaux pratiques appliqués aux techniques d'extraction, de prélevement d'échantillons, de fractionnement et d'identification des principaux constituants de la matière vivante.
  • Processus technologiques : cours théoriques et travaux pratiques appliqués aux opérations unitaires (fractionnement, séparation, mélange...), calcul de bilan de matière, contrôles sur les matières premières et sur les produits pendant et en fin de fabrication. L'enseignement est basé sur des exemples concrets comme la fabrication d'un fromage ou de biscuits, d'un produit d'hydratation de la peau, de comprimés.
  • Génie industriel : étude des opérations unitaires rencontrées dans les trois secteurs des bio-industries d'un point de vue technique (réseaux de distribution des fluides, production et distribution de la vapeur, du froid, automatismes, transferts thermiques, lecture et élaboration d'un schéma technique, traitement des eaux, maintenance).
  • Hygiène-qualité-sécurité-environnement : réglementation, hygiène, nettoyage et désinfection, la règle des 5 M, prévention des risques et des accidents, démarche qualité, tri et traitement des déchets.
  • Gestion : organisation de l'entreprise, organisation de chantier.
  • Sous statut scolaire, l'élève est en stage pendant 22 semaines réparties sur les 3 années. L'un des objectifs des stages est d'intervenir sur des équipements grandeur réelle.


    Examen

    Les élèves de ce bac pro se présentent obligatoirement aux épreuves du BEPA Alimentation et bio-industrie ou BEP Conduite de procédés industriels et transformations (facultatif pour les apprentis).


    Poursuite des études

    Le bac pro a pour objectif l'insertion professionnelle mais, avec un très bon dossier ou une mention à l'examen, une poursuite d'études est envisageable en BTS ou BTSA. Il existe également des certificats de spécialisation (CS) agricole.


    Pour en savoir plus

    Publications ONISEP :

    Les métiers de l'agroalimentaire
    Collection Parcours, 2015