bac pro Technicien géomètre - topographe


Objectifs et débouchés

Les objectifs :

Le bac pro technicien géomètre-topographe forme des élèves à intervenir dans plusieurs domaines. Les connaissances acquises en topographie lui permettent de réaliser des plans descriptifs des terrains (routes, lotissements, bâtiments...), des missions d'implantation (passer du plan au terrain) mais aussi des missions de métrologie.

L'élève apprend à matérialiser les limites des biens fonciers (terrains bâtis ou non), les divisions parcellaires et les mitoyennetés, afin d'assister le géomètres expert. Il se familiarise avec les techniques immobilières : mise en copropriété des immeubles, mesurage de superficies...

En ce qui concerne l'urbanisme et l'aménagement, il développe les compétences nécessaires pour, sous l'autorité du géomètre, réaliser des missions d'ingénierie et de maîtrise d'œuvre (voirie, projets d'infrastructures, aménagement de zones d'activité, aménagement rural...).

L'élève est également formé à des interventions spécifiques : mise en place des systèmes d'information géographique (SIG), missions de prise de vue (imagerie numérique...).

Ces tâches très diverses sont menées aussi bien en extérieur qu'en intérieur et nécessitent un apprentissage sur un matériel de haute technicité ainsi que sur des logiciels dédiés au calcul et au dessin assistés par ordinateur.

Les débouchés :

Le diplômé peut travailler en cabinet ou entreprise de géomètre expert foncier, société de topographie, ou entreprise du secteur de la construction ou des collectivités territoriales.


Accès à la formation

Ce bac pro se prépare en trois après la classe de troisième.

Programme et organisation de la scolarité
Enseignements professionnels
  • Environnement professionnel : partenaires (services administratifs et techniques d'État, collectivités locales et territoriales, particuliers...), contrats et textes réglementaires, déroulement d'une mission, outils de communication...
  • Topographie : informations géographiques (surfaces de référence, cartes et plans, observations topographiques, dénivelés...), saisie des données, instruments et méthodes (matériel d'alignement, mesurage d'angles et de distances avec le tachéomètre, levés grâce à l'imagerie numérique, implantation, exploitation des données...), traitements numériques et graphiques (calculs, divisions des surfaces, plans topographiques, exploitation des plans, infographie, géomatique...).
  • Foncier et droit : bornage, copropriété et cadastre ; le système judiciaire, droit de l'urbanisme, de la construction et des travaux publics...
  • Aménagement : urbanisme, paysage et environnement (contraintes environnementales et paysagères), aménagement foncier agricole...
  • Bâtiment et travaux publics, génie civil : intervenants de l'acte de construire, termes techniques, sécurité...
  • Mathématiques et sciences physiques appliquées.
  • Accessibilité du cadre bâti : handicaps et exigences réglementaires, adaptabilité des constructions aux personnes handicapées...
  • Sous statut scolaire, l'élève est en stage pendant 22 semaines réparties sur les 3 années du bac pro.


    Examen

    Les élèves de ce bac pro se présentent obligatoirement aux épreuves du BEP Topographie (facultatif pour les apprentis).


    Poursuite des études

    Le bac pro a pour premier objectif l'insertion professionnelle mais, avec un très bon dossier ou une mention à l'examen, une poursuite d'études est envisageable en BTS.


    Pour en savoir plus

    Publications ONISEP :

    Les métiers du bâtiment et des travaux publics
    Collection Parcours, 2016


    Site : www.ffbatiment.fr

    Fédération française du bâtiment : actualité, présentation des métiers, perspectives d'évolution...


    Site : www.planete-tp.com

    Association pour la connaissance des Travaux Publics : métiers, formations, ouvrages et techniques...


    Site : www.geometre-expert.fr

    Ordre des géomètres-experts, rubrique Devenez géomètre-expert